Bosch Rexroth mise sur l'innovation

Würzburg, 25 - 26 janvier.Lors de son prermier sommet technologique mondial, Bosch Rexroth leader de la fourniture de solutions pour la production a confirmé le rôle clé de l'innovation.
Partager

Bosch Rexroth est aujourd'hui l'une des rares entreprises ayant une offre globale de produits destinés aux usines de production. L'innovation en automatisation, sur laquelle l'entreprise mène une approche méthodique systématique, est l'un de ses points forts.

Le premier sommet technologique mondial Bosch Rexroth s'est tenu les 25 et 26 janvier 2005 à Würzburg en Allemagne. Il consacrait l'avènement d'un leader incontesté. Ce quasi nouveau né est un géant. Issu en 2001, de la fusion de Mannesmann Rexroth AG et de la division Automation-Engineering de Bosch,

Bosch Rexroth AG compte à ce jour 500 000 clients dans 80 pays.
Avec 25 700 employés et un montant des ventes de 3,7 milliards d'euros en 2003, cette branche du groupe Bosch se place en tête des fournisseurs d'équipements pour l'industrie.

'Rexroth est le seul fabricant dans le monde à offrir des systèmes hydrauliques, des entraînements et des commandes électriques, des technologies de guidage linéaire et d'assemblage aussi bien que des systèmes pneumatiques, tous de la même origine', a affirmé Manfred Grundke, président du directoire de Rexroth.

Ce dernier a noté que les tendances technologiques de la fabrication de machines et équipements industriels s'accompagnaient de la recherche de solutions d'automatisation innovantes et que la globalisation en marche accélérait ce développement dans le domaine de la construction de machines.

Il a fait plus particulièrement remarquer que les solutions systèmes dans lesquelles l'hydraulique, l'électrique et le pneumatique interagissent d'une manière pilotée donnaient des résultats supérieures aux solutions isolées communément pratiquées jusqu'ici. Il a en outre déclaré : 'Les avantages spécifiques de l'hydraulique à la fiabilité éprouvée peuvent maintenant être totalement utilisés en étant combinée avec des technologies de capteurs haute résolution et de la commande numérique dans des architectures de commandes décentralisées'.

Ces propos ont été appuyés par Reiner Leipold-Büttner, membre du directoire en charge de l'ingénierie et de la production, qui a évoqué notamment trois points de départ possibles pour l'innovation :
- Les innovations clients. Ceux-ci ont de nouvelles exigences qui ne sont pas remplies par les produits existants.
- Les innovations produits. Les produits existants sont réalisés à l'aide de nouvelles technologies. Par exemple le remplacement du métal par les matières plastiques.
- Les innovations procédés. Un produit existant est fabriqué différemment, ce qui signifie qu'il coûte moins cher ou que sa qualité est améliorée.

Dans la foulée, Reiner Leipold-Büttner a indiqué les grandes tendances : la réduction du cycle de vie des produits des clients, la décentralisation de l'intelligence depuis les grands systèmes jusqu'aux dispositifs finaux, la séparation du matériel et du logiciel, l'intégration fonctionnelle des composants dans des modules et des systèmes, et enfin sur la base de cette dernière, l'intégration verticale avec des interfaces standardisées, des logiciels de simulation adaptés et des moyens de commande et de communication ouverts, communs à toutes les technologies.

Pour sa part, le Dr Johannes Grobe, responsable du département Génie industriel, a évoqué l'hydraulique dans sa nouvelle dimension. 'La troisième révolution est en marche', a -t-il déclaré. Grâce à l'enchaînement de plusieurs technologies : des éléments mécaniques triées et testées, des actionneurs rapides, des capteurs à haute résolution, des axes hydrauliques associés aux réseaux de terrain… l'hydraulique atteint de nouvelles dimensions en précision et en dynamique.

Bosch Rexroth continue à travailler séparément sur les deux technologies de la commande physique et de l'automatisation, mais prépare aussi l'avènement des nouveaux domaines d'application de l'électro-hydraulique. Pour le Dr Grobe, l'électro-hydraulique prête à installer, les axes 'plug and run' (prêts à brancher) devront simplifier l'incorporation de l'électro-hydraulique dans les installations avec commande décentralisée.

D'autre part, les récentes solutions IndraMotion ont été présentées par Steffen Winkler, responsable du département Entraînements. La nouvelle famille des systèmes IndraMotion correspond à des systèmes complets évolutifs alliant la commande par automate programmable selon IEC 61131-3 et le 'motion control' (systèmes de déplacement et de positionnement) basée sur une approche innovante de logiciels.

Pour l'intégration dans ses équipements, l’utilisateur dispose d’une architecture de commandes incorporant entraînements, contrôleurs et systèmes informatiques. Cette architecture a conduit à la création d’un ensemble 'logique de positionnement' qui fournit l’accès simple au niveau de l’entraînement grâce à une interface ouverte entre la logique de la commande numérique et la fonctionnalité 'motion control'.

Les solutions pour la production allégée (lean production) sont sous la responsabilité de Stefan Paul, directeur des ventes de la division Composants de base. Il a rappelé que les cycles de vie des produits mal appréhendés et les grandes fluctuations de quantités à produire étaient les arguments en faveur de la production manuelle. Rexroth continue donc plus que jamais à proposer des composants pour les systèmes de production manuels (MPS), notamment des éléments d'alimentation, des équipements de postes de travail…

Par ailleurs, Rexroth apporte une solution nouvelle dans les systèmes de mesure intégrés. Ces systèmes inductifs sans contact, donnant les informations de position avec une grande précision, sont intégrés dans les rails de guidages à billes ou à rouleaux, sans augmentation d'encombrement. Du fait de leur construction robuste, ils conviennent particulièrement pour les environnements difficiles.

Ces pièces sont fabriquées jusqu'à 4 m, avec une répétabilité de +/- 3 µm jusqu'à 2 m. Grâce à l'électronique temps réel, les positionnements sont garantis jusqu'à 5 m/s. 'Cette solution mécatronique ne demande aucun équipement supplémentaire', indique Ruediger Keller, chef de produit Systèmes de mesures intégrés.

Autre domaine abordé : la pneumatique. Les solutions pneumatiques modulaires de Rexroth portent le nom de 'Easy-2-combine'. Très flexibles, elles sont destinées aux taches de déplacement, de serrage et de manipulation. Le Dr Peter Saffe, directeur général produits industriels, explique cette approche : 'Les responsables des installations peuvent combiner les organes de distribution pneumatiques à l'intelligence électronique et les commandes avec les interfaces standardisées. Cette solution se distingue par sa simplicité et sa faible maintenance'.

Pour les dirigeants de l'entreprise, tous les grands secteurs clients du groupe sont concernés par ces évolutions : la machine-outil, la manutention, l'industrie du bois, le secteur agroalimentaire, l'emballage… sans oublier la marine et l'off-shore. Au vu de ce programme ambitieux, lors de la toute proche Foire de Hanovre, l'activité de Rexroth va prioritairement consister à agiter les idées de projets.

François-Xavier Lenoir

Site Internet
- www.boschrexroth.com

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - SOGOFIM

Marché global de performance énergétique dans le cadre du décret tertiaire

DATE DE REPONSE 23/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS