Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bosch inaugure sa nouvelle ligne d’injecteurs diesel dans son usine aveyronnaise

, , , ,

Publié le

Le groupe allemand a inauguré le 4 juillet à Onet-le-Château, près de Rodez (Aveyron), une nouvelle ligne de montage d’injecteurs diesel de nouvelle génération. Un investissement de 29 millions d'euros décidé dans le cadre d’un accord de performance signé au printemps 2013.

Bosch inaugure sa nouvelle ligne d’injecteurs diesel dans son usine aveyronnaise
Site Bosch d'Onet-le-Château (Aveyron)
© Bosch

Le calendrier a été respecté. La direction du groupe Bosch a inauguré le 4 juillet 2014 en grandes pompes la nouvelle ligne de montage d’injecteurs diesel de nouvelle génération sur son site d’Onet-le-Château, dans l’agglomération de Rodez, en Aveyron. Cet investissement de 29 millions d'euros s’inscrivait comme la contrepartie de l’accord de performance industrielle signé en avril 2013 par l’ensemble des organisations syndicales de cette usine du groupe allemand. Un soulagement à la fois pour les 1 515 salariés du site et pour l’ensemble du bassin d’emplois, dont l’usine Bosch est le premier employeur privé.

Un plan d'économie de 9,2 millions d'euros en 2014

Mise en concurrence avec les autres usines du groupe spécialisées dans la production de pièces pour les moteurs diesel (24 sites industriels répartis dans 14 pays), l’usine d’Onet-le-Château s’est engagée, pour remporter la timbale, sur un plan d’économie de quelque 9,2 millions d’euros par an.

Au programme : une modération salariale, qui se traduit en 2014 par une augmentation générale des salaires limitée à 0,6 %, un plan de départ en pré-retraite, avec pour objectif 112 départs à fin 2014, une plus grande flexibilité du temps de travail avec la mise en place d’un compteur temps pluriannuel concernant 10 des 20 jours de RTT.

En assurant la conversion d’une ancienne ligne d’injecteurs-pompes en nouvelle ligne de systèmes d’injection common rail, cet investissement permet de positionner le site de Rodez sur de nouvelles générations de produits qui répondent aux nouvelles normes environnementales sur les moteurs diesel. "Cette ligne très automatisée va permettre à l’usine de Rodez de fabriquer 2,6 millions d’injecteurs en 2014, soit un volume en hausse de 10 %", précise Olivier Pasquesoone, directeur de l’établissement d’Onet-le-Château. Une production principalement dédié aux deux constructeurs BMW et Renault.

Le site aveyronnais, qui table pour 2014 sur un chiffre d’affaires de 254 millions d’euros, s’est engagé à concrétiser 21 embauches d’ici la fin de l’année.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle