International

Bosch, Foxconn et Samsung parient sur la technologie de vision 3D de TetraVue

Ridha Loukil , , ,

Publié le

La pépite californienne TetraVue lève 10 millions de dollars pour industrialiser sa technologie de vision artificielle 3D. Parmi les investisseurs figurent l’équipementier automobile allemand Bosch, le géant taiwanais de sous-traitance électronique Foxconn et le coréen Samsung Electronics.

Bosch, Foxconn et Samsung parient sur la technologie de vision 3D de TetraVue
La Robotique, l'une des applications de la vision 3D de TetraVision
© akarb - Fotolia

TetraVue franchit une nouvelle étape. La pépite californienne vient de procéder à une levée de fonds de 10 millions de dollars. De quoi industrialiser sa technologie de vision artificielle 3D à haute définition. Parmi les investisseurs figurent trois poids lourds de l’industrie électronique mondiale : l’équipementier automobile allemand Bosch via son fonds d’investissement Bosch Venture Capital, le géant taiwanais de la sous-traitance électronique Foxconn, et  le groupe coréen Samsung Electronics via son fonds d'investissement Samsung Catalyst Fund.

Applications dans la défense et sécurité

Fondée en 2008, TetraVue développe une technologie de caméra à temps de vol destinée à donner aux machines une vision 3D et à haute définition de leur environnement. La société s’appuie sur les capteurs d’image Cmos et CCD existants dont elle exploite la densité en pixels pour mesurer sur plus de 2 millions de points simultanés des distances dépassant les 200 mètres. Sa technologie est présentée comme plus fiable que celles disponibles aujourd’hui et surtout plus sobre en énergie. Les applications potentielles sont nombreuses : voiture autonome, robotique, réalité augmentée, reconnaissance faciale, identification biométrique, cartographie, sécurité, etc.

TetraVue, qui explore avec des agences gouvernementales américaines des applications dans la défense et la sécurité, dispose déjà d’un démonstrateur fonctionnel. L’objectif de la levée de fonds est de le miniaturiser et de le commercialiser.

Bosch surfe sur la vague de la voiture autonome

Bosch s’intéresse à la technologie pour des applications de détection de piétons, d’obstacles ou d’angle mort dans les véhicules autonomes ou à conduite assistée. Sa sobriété énergétique et sa capacité à fournir des images à haute définition en font des atouts déterminants dans ce domaine. Samsung s’y intéresse pour des applications de réalité augmentée, contrôle biométrique ou sécurité sur ses terminaux connectés (smartphones, tablettes, téléviseurs…). Quant à Foxconn, il est à l’affut d’opportunités pour étendre ses services à la fourniture de composants et sous-ensembles électroniques, en vue de remonter ses marges, aujourd’hui écrasées au maximum dans son métier traditionnel de sous-traitance de fabrication.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte