[Bonne résolution] Se lever tôt pour se mettre au sport : on s'habitue à tout

Si vous vous intéressez aux modes managériales, vous avez forcément entendu parler du Miracle morning. Se lever tôt pour faire du sport et méditer serait la clé pour être plus productif et mieux réussir. Si telle est votre résolution pour 2017, suivez les pérégrinations de notre journaliste, qui, pour vous, a décidé de tester cette mode venue de Californie. Avec le temps on s'habitue chantait le poète anarchiste Léo Ferré. Il n'avait jamais du faire un cours de TRX ni endurer les courbatures du sport, lui répond notre journaliste à ce troisième jour de l'expérience.

Partager
[Bonne résolution] Se lever tôt pour se mettre au sport : on s'habitue à tout
Ces cordes qui pendent avec des étriers ressemblent à des instruments de torture, mais c'est pour votre bien

Le réveil tôt ne me gêne plus trop, alors que je n’ai pourtant pas adapté mon heure de coucher. Le champagne était bon, pas de mal de tête, même pas vaseux. Même en ayant dormi cinq heures, je suis plutôt en forme. Je me demande si je ne suis pas en train de devenir une sorte de Claude Sarraute, la chroniqueuse vedette de Monde dans les années 80, qui expliquait partout la joie qu’elle avait à aller faire sa gym, l’euphorie qui s’emparait d’elle... Pour une journaliste du quotidien de référence, aimer le sport et le clamer c'était plus qu'incongru.

Considérations sur un scooter

Ce matin pour me rendre à la salle, j’ai décidé d’oublier le métro et d'utiliser mon scooter. Un mercredi matin de décembre aux aurores Paris est vide. Je me surprend à penser "et été je pourrais y aller en vélo" et à tenter un audacieux parallèle : au fond le sport c’est comme la plus belle fille du lycée, on se dit qu’on n’est pas pour elle, alors qu’en fait elle n’attendait que moi et je ne le savais pas. "Caramba encore raté" comme dit le perroquet dans L’oreille cassée.

Arrivé à l’heure, je demande où a lieu le cours du matin dont j’ai oublié le nom, je parle de cordes à la fille de l’accueil. "Vous voulez dire le TRX ?" Oui je veux dire le TRX. Un peu plus tard, dans la salle, sûrement mal réveillé, quand le professeur demandera à chacun de s'emparer du TRX, je comprendrai "utérus" et j’aurais quelques secondes de stupeur.

Il s’agit de faire des figures étranges les pieds ou les bras calés dans des sortes d’étriers. Genre tu fais des pompes mais avec les jambes en l’air et bloquées. Super facile bien sûr. Déjà avec les pieds par terre, je peine... Ou tu te balances en arrière, le dos bien droit et tu relèves un genou, tandis que mains et bras sont tendus. Au début, je trouve ça grotesque, à la fin ça me semble surtout très exigeant.

De la nature de l'échec

Alors que je lis au même moment le livre de Charles Pépin (les vertus de l’échec chez Allary éditions), son chapitre sur l’éducation m’interpelle. Il y montre comment le système français fonctionne par l'obéissance à la norme. Peu de professeurs prennent du temps pour expliquer à un élève qui échoue pourquoi son échec peut être intéressant. Cela parle beaucoup au cancre que j'étais en sport. J'étais mauvais, c'était écrit, c'était comme ça.

Ce qui frappe dans le club par rapport aux souvenirs de l’école c’est la différence d'attitude avec les professeurs que j’ai croisés dans ma scolarité (et même un maître nageur humiliant mais c'est une autre histoire). Je suis passé d’une caricature d’employé revêche d’une administration quelconque (tu fais ou tu fais pas, on s'en moque) à la fréquentation de vendeurs californiens, toujours de bonne humeur, qui trouvent tout ce que vous leur demandez « amazing » et qui finalement pensent que vous êtes « great ».

Mon coach ce héros

Le coach ici est souriant, prévenant, il a à cœur d’aider. Il est vrai qu’un des avantages du matin est que les cours ne sont pas trop bondés. Je ne suis pas dupe : pour eux, je suis un client, ils ont intérêt à me ferrer pour que je revienne. Je repense aux pages d'Adam Smith, sur la bienveillance du boucher. Et si les libéraux avaient raison et qu'il était plus rationnel de faire confiance à l'intérêt de son alter ego qu'à son altruisme, surtout que là, ils sont surtout tous très gentils. Je réalise que le problème avec le sport c'est qu'on n'a pas trop le temps de développer une pensée parce que bon c'est bien gentil Adam Smith mais c'est pas lui qui doit enchaîner les figures avec ces foutus cordes auxquelles il faut s'accrocher.

Reste que j’avais anticipé ce qui m’attendait. Du coup, j’avais pris mon mercredi après-midi. Il se passe bien, un peu fatigué peut-être, mais une bonne fatigue, pas du genre à me faire renoncer à aller à un cours de yoga que j’ai l’habitude de fréquenter. Je me dis que ça va me détendre alors que le sport du matin me tonifie. Je m’inquiète, j’ai vraiment fait beaucoup plus de sport en trois jours que d’habitude en six mois.

A suivre ...

Mais qu'arrive-t-il à notre journaliste ? Va-t-il finir par passer une journée dans le club de sport qui l'accueille ? Ou va-t-il capituler en rase campagne ?

Je remercie ici toute l’équipe du Club Med Gym Grands Boulevards pour leur patience et leur accueil. Merci aussi aux élèves réguliers dont j’ai sûrement perturbé le cours par mes questions naïves et mes problèmes techniques (avec les pédales, avec les cordes, les ballons….). et bravo à eux qui font ça tous les jours, sans avoir d’article à écrire.

0 Commentaire

[Bonne résolution] Se lever tôt pour se mettre au sport : on s'habitue à tout

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS