Bongrain reste prudent pour 2013, en attendant le rachat de Terra Lacta

Après une bonne année 2012, où son chiffre d’affaires a dépassé les 4 milliards d’euros, le groupe fromager affiche sa prudence pour 2013, alors qu’il poursuit les négociations pour l’acquisition des activités de la coopérative Terra Lacta.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bongrain reste prudent pour 2013, en attendant le rachat de Terra Lacta

"La crise est source de progrès et de réactivité. 2012 l’a montré pour nous malgré un contexte difficile", a souligné le 14 mars, Alex Bongrain, le PDG du groupe fromager Bongrain. L’entreprise familiale, qui présentait ses résultats annuels, a vu son chiffre d’affaires progresser de 2,6 %, à 4,08 milliards d’euros en 2012. Le bénéfice net a bondi de 45 % par rapport à 2011, à 63,6 millions d’euros, tandis que la marge opérationnelle courante a atteint 3,7% en 2012 contre 3,3% en 2011.

Connu pour ses marques Elle et Vire, Caprice des Dieux et Tartare, le deuxième fromager français reste prudent face à "une situation macro-économique mondiale qui reste incertaine et conditionne les niveaux de consommation des ménages". Le groupe qui réalise 68,6 % de son chiffre d’affaires à l’international a tiré la sonnette d’alarme sur les relations difficiles avec la distribution en France. "Les négociations commerciales n’ont jamais été aussi dures que cette année, a insisté Alex Bongrain. La guerre des prix que se livrent les enseignes les contraint à prendre les fournisseurs en otage. Certains demandent même des baisses de prix malgré la hausse des coûts de production".

Améliorer la productivité et la spécialisation des usines

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Face à ce contexte, le groupe qui a investi 145 millions d’euros dans son outil industriel en 2012, entend garder la même stratégie en 2013, année "qui pourrait s’avérer difficile", selon le PDG. "Nous poursuivons nos efforts en innovation, en renforcement de nos marques et dans l’amélioration de notre productivité industrielle", a ajouté Alex Bongrain. Pour Jean-Paul Torris, directeur général délégué, ce dernier point passe par "une amélioration de la mécanisation et de la spécialisation des usines selon un type de produit fabriqué sous différentes marques en fonction des marchés". Entre 130 et 140 millions d’euros devraient à nouveau être investis dans les usines du groupe en 2013, "soit un niveau beaucoup plus élevé que ces dernières années", a souligné François Wolfovski, le directeur administratif et financier.

Les précisions sur un rachat de Terra Lacta fin avril

L’année 2013 devrait également être marquée par le rachat de tout ou partie des activités de la coopérative laitière Terra Lacta, comme annoncé mi-octobre dernier. "A ce stade, nous ne pouvons pas en dire davantage que ce qui a déjà été dit, car nous devons respecter un processus auprès des instances représentantes du personnel et des adhérents éleveurs du groupe", a souligné Alex Bongrain. "Il y a des activités intéressantes et complémentaires aux nôtres", a-t-il cependant commenté. Le groupe Bongrain assure cependant qu’il devrait "donner des précisions sur le projet lors de l’assemblée générale du groupe" qui se tient le 25 avril prochain.

Adrien Cahuzac

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS