Bonduelle veut rendre ses usines sobres

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bonduelle veut rendre ses usines sobres

Le spécialiste du légume a travaillé au sein d’un consortium avec EDF et le Centre de recherche de l’Ecole des Mines de Paris (CEP Armines) pour adapter la méthode d’énergie minimale requise (EMR) à la production agroalimentaire. Objectif : réduire drastiquement sa consommation d’énergie de ses usines, et imaginer des solutions technologiques de rupture.

« L’énergie est un enjeu important pour Bonduelle, explique François Letissier, directeur R&D. Nous y consacrons 47 millions d’euros au total, soit 10 % de notre prix de revient. C’est désormais le troisième poste de coût chez nous. Et le prix de l’énergie va continuer d’augmenter ».
Les trois opérateurs ont formé un consortium pour étudier les trois technologies mises en œuvre par le groupe légumier (surgélation, conserve, frais élaboré). La méthode EMR consiste à définir les besoins énergétique minimaux nécessaires aux différentes opérations de traitement des légumes. Huit personnes ont piloté le programme à temps plein, en lien avec les directeurs d’usines, pendant dix-huit mois.
Le projet, baptisé « Usine sobre », s’est concentré sur trois sites pilotes : Vaulx-Vraucourt (Pas de Calais) sur la conserve, Saint-Mihiel (Meuse) sur les produits frais et Bordères (Landes) en surgelé et en conserve. Outre des audits des sites et des opérations de « lean management » énergétique sur les procédés et l’environnement de production, destinés à éviter des gaspillages, le projet vise à étudier l’éventuelle mise en place de technologies de rupture sur ses trois métiers. Au total, une quarantaine de piste de travail ont émergé dont 25 à mettre en œuvre à court terme, et trois projets de rupture vont donner lieu à la mise en place de nouveaux consortiums de recherche.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS