Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Bonduelle mise sur le frais en Allemagne

, , , ,

Publié le

Le groupe familial français croit au développement du marché des salades en sachets en Allemagne. Il vient d’investir 10 millions d’euros pour augmenter ses capacités de production dans ses deux usines sur place.

Bonduelle mise sur le frais en Allemagne © Bonduelle

Après des expansions récentes en Europe de l’Est, en Russie, au Brésil et aux Etats-Unis, le roi de la conserve et des surgelés de légumes n’en oublie pas néanmoins ses marchés historiques. "Le moteur de notre croissance repose à la fois sur des pays nouveaux et sur le marché du frais et du traiteur en Europe de l’Ouest", souligne Christophe Bonduelle, le PDG du groupe familial.  

Présent depuis très longtemps en Allemagne (1969), au point d’être presque considéré comme une entreprise locale, Bonduelle porte aujourd’hui ses efforts dans le pays sur le marché des salades en sachets (dites de quatrième gamme).  Encore petit par rapport à la France et à ses 658 millions d’euros en 2013 selon IRI, ce secteur attise la convoitise des marques par son évolution. "Le marché du frais est encore immature en Allemagne, mais a un fort potentiel", explique Pascal Bredeloux, le directeur général de la branche frais.

Ne pesant que 145 millions d’euros, il connait une expansion très forte de plus de 10 % en moyenne par an, loin du timide 1 % en France. Bonduelle y réalise 80 millions d’euros de chiffre d’affaires sous sa marque (10 % du marché) et sous marques de distributeurs. "L’Allemagne est notre troisième pays sur ce marché, après l’Italie, où nous sommes leaders, et la France. C’est aujourd’hui, notre grosse priorité", a souligné Pascal Bredeloux.

Dix millions d’euros investis dans ses deux usines

Pour répondre à cette croissance du marché, Bonduelle, qui produit actuellement 15 000 tonnes de salades, soit 80 millions de sachets environ, investit dans de nouvelles capacités de production dans ses deux usines de Reutlingen et Straelen. 10 millions d’euros sont déboursés au total.

Sa première usine dans le pays, construite en 2003 à Straelen (Rhénanie Whestpahlie) bénéficie majoritairement de ce programme, soit 8,5 millions d’euros sur deux ans. Une première tranche de 6 millions d’euros a concerné l’agrandissement de la zone d’expédition. La seconde phase qui sera achevée à l’automne 2014 est dédiée à l’agrandissement des capacités de réception de matières premières. L’usine pourra produire jusqu’à 50 millions de sachets par an, contre 35 aujourd’hui.

Bonduelle réalise 208,5 millions d’euros de chiffre d’affaires total en Allemagne, dont 80 millions d’euros pour l’activité salades. Au niveau du groupe, l’activité frais représente 20 % des 1,896 milliards d’euros réalisé sur l’exercice 2012/2013.  

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle