L'Usine Auto

Bon démarrage des ventes de la Renault Zoé, merci l'Alsace !

, , ,

Publié le

En mars, le véhicule électrique de Renault a représenté plus de 80% des ventes de véhicules électriques particuliers en France. Un succès qui s'explique en partie par le bonus supplémentaire qu'accordait la région Alsace jusqu'au 31 mars visant à promouvoir une voiture verte et 100% "made in France".

Bon démarrage des ventes de la Renault Zoé, merci l'Alsace ! © Renault

Les Français ont-ils le coup de foudre pour la Zoé ? Il est encore tôt pour le dire - la commercialisation du véhicule 100% électrique de Renault n'a commencé que le mois dernier - mais les premiers chiffres sont plutôt positifs.

Sur les 1 350 véhicules électriques particuliers vendus au mois de mars selon l'Avere, l'association dénombre 1 090 Zoé, soit 80% des ventes totales. La citadine profiterait ainsi de l'engouement des Français pour l'électrique. Au premier trimestre, toujours selon l'Avere, le nombre de véhicules électriques vendus (particuliers et utilitaires légers) a atteint 3 532 unités, soit plus du double que les 1 728 écoulées à la même période en 2012. Reste que rapporté aux ventes totales, cet engouement reste tout relatif puisque les véhicules électriques représentent moins de 1% des ventes totales.

Jusqu'à 5 000 euros de bonus supplémentaire en Alsace

Chez Renault, on se félicite de ce démarrage prometteur mais on souligne également le coup de pouce de la région Alsace. Souhaitant promouvoir un véhicule 100% électrique et entièrement fabriqué en France, la région accordait jusqu'au 31 mars un bonus s'élevant à 20% du coût d'acquisition de la Zoé, avec un plafond à 5 000 euros. Il s'ajoutait au bonus écologique gouvernemental qui diminue déjà le prix de la Zoé de 7 000 euros. En Alsace, la région indique que 320 acheteurs ont déjà pu bénéficier d'une aide mais que des centaines de dossiers sont actuellement à l'étude. Au total, les 800 remboursements prévus dans le cadre ce cette opération devraient donc être accordés.

Les immatriculations de Zoé qui serviront de modèles de démonstration dans le réseau Renault ainsi que les premières livraisons de véhicules commandés par les pouvoirs publics permettent également d'expliquer les bons chiffres de mars. En février dernier, l'UGAP, la centrale d'achat de la fonction publique, avait annoncé l'attribution d'une commande de 2 100 voitures électriques à la marque au losange, dont 2 000 Zoé.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

11/04/2013 - 08h35 -

Enfin une aide publique qui est secourable en temps de crise : CO2 évité (dans le cas du nucléaire), production française relancée... Qui a dit que la croissance verte n'existait pas ? Maintenant il reste simplement à Renault à envoyer un courrier aux particuliers pour leur indiquer de brancher leur Zoé après 20h30 pour éviter de consommer du charbon... Puisque GDF ferme des centrales Gaz neuves moins polluantes... Changeons les habitudes ! C'est pas cher, on y croit !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte