L'Usine Aéro

Bombardier supprime 7000 emplois et mise gros sur son CSeries

Olivier James ,

Publié le

Le groupe canadien vient d’annoncer la suppression de 7000 emplois. Tout à la réduction de ses dépenses, Bombardier se concentre sur son programme d’avion moyen-courrier CSeries.


Crédits Bombardier


Afin de réduire ses coûts, Bombardier tire tous azimuts. En novembre dernier, juste après avoir subi le refus d’Airbus de collaborer son programme stratégique d’avion moyen-courrier dénommé CSeries, le directeur général de Bombardier avait annoncé un plan stratégique sur cinq ans pour remettre le groupe sur les rails de la compétitivité. Alors qu’Alain Bellemare avait notamment évoqué son intention de développer la production dans les pays à faibles coûts comme le Mexique et le Maroc, il s’attaque à une partie plus délicate encore de son plan.

Le groupe a décidé mercredi 17 février de supprimer en tout 7000 emplois, dont 2000 contractuels, sur un total de 71000 employés. Sa branche aéronautique représente environ la moitié de ces suppressions, l’autre moitié se trouvant dans la partie transport sur rail. Mais toutes les divisions ne seront pas touchées au même niveau. "Cette réduction sera en partie compensée par de l'embauche dans certains domaines en croissance, notamment pour soutenir l'accélération de programmes et de projets stratégiques à l'échelle mondiale, comme le C Series", précise Bombardier dans un communiqué. L’activité liée à l’aviation d’affaires se verra quant à elle amputer de 500 postes.

Le CSeries au centre de toutes les attentions

En mauvaise posture financière, Bombardier a les yeux rivés sur son CSeries, famille d’avions de 100 à 150 sièges censée concurrencer les Airbus 320 et les Boeing 737. Un programme qui a cumulé de nombreux retards tout au long de son développement. Bonnes nouvelles dans le ciel encombré de cet avion : le CS100 a obtenu en décembre dernier sa certification pour le Canada et le groupe vient d’engranger une nouvelle commande de la part d’Air Canada pour 45 avions CS300 (et 30 options). Ce qui porte le total de commandes et d’engagements à 678 appareils pour le programme C Series. La mise en service du premier appareil pour le compte de Swiss International Air Lines (SWISS) est prévue au deuxième trimestre 2016.

Priorité du groupe : gérer la production des appareils et assurer les livraisons pour faire entrer du cash. "Le programme d'avions C Series continue d'accélérer sa cadence de production et de remporter des commandes, générant de nouveaux emplois aux installations de Bombardier à Mirabel, au Québec, affirme le groupe dans son communiqué. Le nombre d'employés directement affectés au programme C Series a augmenté au cours des derniers mois pour atteindre un total de 3450 employés à l'échelle mondiale". Un chiffre qui devrait continuer à croître au cours des prochaines années.

Olivier James

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte