Bombardier revient sur ses promesses

Publié le


Coup dur pour les employés du québécois Bombardier Produits Récréatifs (BRP). Indépendant depuis moins d'un an, après la vente par Bombardier Inc à la famille Bombardier, le fabricant de motoneiges, de motos marines, de VTT, de quads et des moteurs hors-bord Evinrude, resserre les boulons. Malgré les promesses de sauvegarde des emplois émises par ses dirigeants en décembre dernier, « quelque 800 emplois seront éliminés dont 600 au Canada, 100 aux États-Unis et 100 ailleurs dans le monde », annonçait en effet hier la direction du canadien.
Parmi les actifs touchés par ce plan de restructuration sévère, ses usines américaines de Delavan (Wisconsin) et de Spruce Pine (Caroline du Nord), qui fabriquent des pièces de moteurs hors-bord, ont été mises en vente.  Le canadien se déclare à la recherche d'acheteurs stratégiques qui s'engageront à maintenir l'usine en opérations en plus d'une relation de fournisseurs avec BRP.
" L'objectif est de concentrer nos activités sur les compétences principales de BRP qui sont le design et l'ingénierie, l'assemblage final et la relation avec le marché ", a déclaré José Boisjoli, président et chef de la direction de BRP. " Compte tenu des pressions externes, surtout avec un dollar canadien toujours plus fort, nous nous devions d'agir en conséquence ", a conclu Boisjoli.
Valcourt et Sturtevant demeureront les deux sites principaux de fabrication en Amérique du Nord avec ceux de Ciudad Juarez (Mexique), de Rovaniemi (Finlande), de Gunskirchen (Autriche) et de Dong Guan (Chine).
J-S. S.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte