Bombardier reporte d'un an ses premières livraisons de CSeries

Bombardier a annoncé le report d'un an de la livraison de sa nouvelle gamme d'appareils CSeries, désormais prévue pour le second semestre 2015. Après avoir repoussé à plusieurs reprises le premier vol d'essai de son nouveau jet régional, le constructeur aéronautique canadien a donc dû se résoudre à décaler l'arrivée sur le marché du CS100.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Bombardier reporte d'un an ses premières livraisons de CSeries

Le constructeur aéronautique canadien Bombardier a annoncé jeudi 16 janvier le report d'un an de la livraison de sa nouvelle gamme d'appareils CSeries, désormais prévue pour le second semestre 2015.

Après avoir repoussé à plusieurs reprises le premier vol d'essai de son nouveau jet régional, qui a finalement eu lieu en septembre dernier, le troisième groupe aéronautique mondial a donc dû se résoudre à décaler l'arrivée sur le marché du CS100, appareil de 110 places.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Report au second semestre 2015

Initialement attendus à l'automne 2014, les premiers appareils seront remis aux compagnies pendant "la seconde moitié de 2015", a indiqué Bombardier sans plus de détails. Les premiers CS300 (135 places) seront pour leur part distribués six mois plus tard, soit à l'horizon 2016.

"Ce retard était largement attendu", a indiqué à l'AFP Fadi Chamoun, un analyste de BMO Capital Markets, qui nuance les conséquences de ce report : "un retard de neuf à 12 mois dans le programme des CSeries n'importe pas outre-mesure, tant que cela ne résulte pas en une hausse des coûts de développement".

Commande de 16 CS300

Sur une note plus positive, Bombardier a également annoncé jeudi que le groupe aérien saoudien Al Qahtani Aviation Company avait acheté 16 CS300 pour une valeur de 1,21 milliard de dollars. Cette commande est assortie d'une option d'achat de 10 autres appareils CS300, ce qui porte la valeur de la commande à 2 milliards de dollars si cette option devait être exercée.

Bombardier a maintenant un carnet de commandes de 198 avions de la gamme CSeries et des options pour 247 appareils, le tout pour 17 clients. Le groupe québécois s'est fixé comme objectif 300 commandes fermes de CSeries lors de la commercialisation du premier CS100.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS