Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Bombardier interrompt les essais en vol de son CSeries après un incident

Elodie Vallerey ,

Publié le

Le constructeur aéronautique canadien Bombardier a annoncé, le 31 mai, la suspension du programme d'essais en vol de son nouveau monocouloir, le CSeries, après un incident sur le moteur du premier exemplaire d'essai FTV1.

Bombardier interrompt les essais en vol de son CSeries après un incident © Bombardier

Le nouveau monocouloir CSeries du canadien Bombardier enchaîne décidément les déboires. Après un retard de plusieurs mois et un report des premières livraisons d'un an, le programme accuse un nouveau coup dur.

"Un incident impliquant un des moteurs de l'appareil CSeries FTV1 est survenu", le 29 mai, a confirmé à l'AFP un porte-parole de Bombardier Avions Commerciaux. Ce premier exemplaire d'essai avait réussi son vol inaugural le 16 septembre dernier et était immobilisé pour des "activités statiques d'entretien au sol", a-t-on expliqué.

Entrée en service toujours prévue pour 2015

Suite à l'incident, une enquête est en cours en partenariat avec le fabricant des moteurs du CSeries, l'américain Pratt & Whitney. En attendant les résultats de l'investigation, Bombardier a suspendu le programme d'essais en vol.

Selon le PDG du groupe Bombardier, Pierre Beaudoin, cette suspension n'aura pas d'impact sur la mise en service du nouveau monocouloir de l'avionneur. "Nos plans ne changent pas et l'entrée en service est toujours prévue pour la deuxième partie de l'année 2015", a-t-il commenté à la presse canadienne le 2 juin. "Il faut prendre les choses étape par étape, après on décidera les prochains événements".

Acteur reconnu de l’aviation d’affaires et régionale, Bombardier ambitionne depuis une dizaine d’années d’ébranler le duopole Airbus-Boeing dans les avions monocouloirs de 100 à 149 places. C’est l’objectif du CSeries, dont les deux premiers modèles pourront embarquer 110 et 135 personnes, en concurrence frontale avec l’A320 d’Airbus et le Boeing 737.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle