Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

BOMBARDIER COINCÉ PAR LES PORTES DU FRANCILIEN

Manuel Moragues

Publié le

Bombardier ne livrera plus de Francilien tant que ce train ne fera pas preuve de la fiabilité promise. La sentence est tombée le 21 mars à l'issue d'une réunion organisée par Jean-Paul Huchon, le président (PS) de la région et du Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), avec les présidents de la SNCF et de Bombardier Transport, Guillaume Pépy et André Navarri. Ce nouvel épisode du long « déverminage » du Francilien (lire « L'U.N. » n°3214 du 18 novembre) fait suite aux déclarations de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et chef de file de l'opposition régionale. En pleine campagne pour les élections cantonales, celle-ci avait jugé le Stif incapable « d'assurer son rôle d'autorité organisatrice des transports » au vu des retards de livraison et des nombreuses défaillances du Francilien. Bombardier est donc sanctionné. La suspension des livraisons entraîne la suspension des paiements, selon des modalités confidentielles. Le constructeur de Crespin (Nord) paye au prix fort un taux d'incidents encore 12 fois supérieur à ce qu'il devrait. En cause : l'informatique embarquée et, surtout, les portes et les marches amovibles, responsables de 50 % des pannes du Francilien en janvier selon le Stif. Les portes sont fabriquées par IFE, filiale autrichienne de l'allemand Knorr-Bremse, leader de ce marché avec le français Faiveley. Bombardier affirme que la récente obtention du code source des portes auprès d'IFE lui a permis de trouver des solutions. Et confirme son engagement d'atteindre en juin les niveaux de fiabilité contractuels. Un engagement pris il y a un an, bien avant les cantonales.

BOMBARDIER COINCÉ PAR LES PORTES DU FRANCILIEN
Bombardier doit fiabiliser le Francilien.
© GUITTET / U.N. ; D.R.

Les entreprises citées

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle