Bombardier: Bénéfice inattendu et relèvement des objectifs

(Reuters) - Bombardier, arrivé à mi-parcours d'un plan de redressement quinquennal après avoir subi un assèchement de liquidités en 2015, a fait état vendredi de son premier bénéfice trimestriel depuis deux ans, dépassant ainsi largement les attentes grâce à la solide performance de sa division transport.
Partager
Bombardier: Bénéfice inattendu et relèvement des objectifs
Bombardier, arrivé à mi-parcours d'un plan de redressement quinquennal après avoir subi un assèchement de liquidités en 2015, a fait état vendredi de son premier bénéfice trimestriel depuis deux ans, dépassant ainsi largement les attentes grâce à la solide performance de sa division transport. /Photo prise le 22 mai 2017/REUTERS/Denis Balibouse

Le constructeur d'avions et de trains de Montréal a relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel, l'anticipant à présent dans la moitié haute d'une précédente fourchette variant de 580 à 630 millions de dollars.

Sur le deuxième trimestre, le bénéfice d'exploitation ressort en hausse de 55% à 164 millions de dollars (140 millions d'euros), battant le consensus des analystes de 134 millions donné par une note d'études de BMO.

Bombardier a également relevé sa prévision de marge opérationnelle annuelle pour ses divisions transport et jets d'affaires à 8% environ contre 7,5%.

Le bénéfice net ajusté trimestriel, qui exclut certains éléments, est de 39 millions de dollars, soit deux cents par action, contre une perte de 83 millions (six cents par action) un an plus tôt.

Les analystes anticipaient une perte d'un cent par action, suivant le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires s'est tassé de 5% à 4,10 milliards de dollars en raison d'une baisse des ventes dans le segment avions d'affaires et avions de ligne. Le consensus le donnait à 4,18 milliards de dollars.

En revanche, le CA de la division transport, la plus importante de Bombardier, a progressé à 1,98 milliard de dollars contre 1,96 milliard.

Le groupe canadien a confirmé sa prévision d'une croissance du CA annuel dans la moitié basse d'une fourchette à un chiffre, hors effets de change.

(Allison Lampert, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS