Airbus prendra le contrôle effectif du programe CSeries de Bombardier le 1er juillet

Airbus et Bombardier ont finalisé vendredi 8 juin le calendrier de l'accord sur les avions de ligne CSeries. Airbus SE doit prendre au 1er juillet le contrôle du programme de Bombardier, ce qui devrait permettre à l'avionneur européen de mettre sa force de frappe commerciale et sa capacité à réduire les coûts au service du programme canadien.

Partager

Airbus prendra le contrôle effectif du programe CSeries de Bombardier le 1er juillet
Airbus SE doit prendre au 1er juillet le contrôle du programme CSeries de Bombardier, ce qui devrait permettre à l'avionneur européen de mettre sa force de frappe commerciale et sa capacité à réduire les coûts au service du programme canadien. /Photo prise le 21 mars 2018/REUTERS/Régis Duvignau

La prise de contrôle des CSeries de Bombardier par Airbus se concrétise. Les deux avionneurs en ont finalisé le calendrier vendredi 8 juin. L'avionneur européen prendra les rênes du programme d'avions de ligne du Canadien le 1er juillet.

En octobre dernier, Airbus a accepté de prendre pour un dollar symbolique une participation majoritaire dans le CSeries. Le programme d'avions de ligne de Bombardier, mis en péril par un différend commercial avec Boeing aux Etats-Unis, accusait des ventes léthargiques et une faible production, ce qui rendait plus difficile le contrôle des coûts.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Airbus, au contraire, sera en mesure de lui assurer de nouvelles opportunités en proposant notamment des offres groupées avec ses propres avions et devrait utiliser sa puissance commerciale pour réduire nettement le prix d'achat des composants, tout en améliorant le rendement de la production.

A LIRE AUSSI

"Disposant de toutes les autorisations règlementaires requises, Airbus SE, Bombardier Inc et Investissement Québec (IQ) sont parvenus à un accord pour que leur partenariat sur le CSeries entre en vigueur à partir du 1er juillet 2018", lit-on dans un communiqué de Bombardier et d'Airbus.

Bombardier détiendra environ 31% du programme, tandis qu'Investissement Québec, la branche d'investissement de la province de Québec, verra sa participation ramenée à 19%. La province du Québec, par l'intermédiaire de son véhicule financier, avait pris une participation de 49% dans le programme CSeries en 2015 pour un milliard de dollars. Elle était entretemps revenue à 38%.

Avec Reuters (Allison Lampert à Montreal et Rama Venkat Raman à Bangalore, avec Tim Hepher; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS