Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus prendra le contrôle effectif du programe CSeries de Bombardier le 1er juillet

, , , ,

Publié le

Airbus et Bombardier ont finalisé vendredi 8 juin le calendrier de l'accord sur les avions de ligne CSeries. Airbus SE doit prendre au 1er juillet le contrôle du programme de Bombardier, ce qui devrait permettre à l'avionneur européen de mettre sa force de frappe commerciale et sa capacité à réduire les coûts au service du programme canadien.

Airbus prendra le contrôle effectif du programe CSeries de Bombardier le 1er juillet
Airbus SE doit prendre au 1er juillet le contrôle du programme CSeries de Bombardier, ce qui devrait permettre à l'avionneur européen de mettre sa force de frappe commerciale et sa capacité à réduire les coûts au service du programme canadien. /Photo prise le 21 mars 2018/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

La prise de contrôle des CSeries de Bombardier par Airbus se concrétise. Les deux avionneurs en ont finalisé le calendrier vendredi 8 juin. L'avionneur européen prendra les rênes du programme d'avions de ligne du Canadien le 1er juillet.

En octobre dernier, Airbus a accepté de prendre pour un dollar symbolique une participation majoritaire dans le CSeries. Le programme d'avions de ligne de Bombardier, mis en péril par un différend commercial avec Boeing aux Etats-Unis, accusait des ventes léthargiques et une faible production, ce qui rendait plus difficile le contrôle des coûts.

Airbus, au contraire, sera en mesure de lui assurer de nouvelles opportunités en proposant notamment des offres groupées avec ses propres avions et devrait utiliser sa puissance commerciale pour réduire nettement le prix d'achat des composants, tout en améliorant le rendement de la production.

"Disposant de toutes les autorisations règlementaires requises, Airbus SE, Bombardier Inc et Investissement Québec (IQ) sont parvenus à un accord pour que leur partenariat sur le CSeries entre en vigueur à partir du 1er juillet 2018", lit-on dans un communiqué de Bombardier et d'Airbus.

Bombardier détiendra environ 31% du programme, tandis qu'Investissement Québec, la branche d'investissement de la province de Québec, verra sa participation ramenée à 19%. La province du Québec, par l'intermédiaire de son véhicule financier, avait pris une participation de 49% dans le programme CSeries en 2015 pour un milliard de dollars. Elle était entretemps revenue à 38%.

Avec Reuters (Allison Lampert à Montreal et Rama Venkat Raman à Bangalore, avec Tim Hepher; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

08/06/2018 - 21h00 -

une question, pourquoi le gouvernement du Canada n'a pas investi dans Bombardier de façon plus important que 300 millions. il aura sauvé bombardier. il a investi des milliards dans le barrage de Terre -Neuve sous forme de prêt.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus