Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Bombardier Aéronautique Maroc : Démarrage de la production à Casablanca dans une usine provisoire

, , , ,

Publié le , mis à jour le 08/02/2013 À 07H42

Le groupe canadien a annoncé le 7 février la fabrication de ses premières pièces d’avion dans un site provisoire près de l'aéroport de Casablanca au Maroc en attendant l’ouverture de son usine principale.

Bombardier Aéronautique Maroc : Démarrage de la production à Casablanca dans une usine provisoire © Bombardier

Des éléments simples de structure pour les commandes de vol de ses avions CRJ : telles sont les premières pièces que le groupe aéronautique canadien fabrique désormais au Maroc. Bombardier avait annoncé en novembre 2011 son intention de construire une usine de composants située à Casablanca sur la nouvelle zone franche aéronautique Midparc près de l’aéroport Mohammed V. Cette usine dont l’investissement est estimée à 200 millions de dollars n’est pas achevée, mais l’avionneur canadien a donc décidé de débuter sa production dans des ateliers transitoires situés aussi sur la zone industrielle de l’aéroport sur la commune de Nouaceur. 

Selon Bombardier, "l’entreprise a prolongé son calendrier de construction de la nouvelle usine, alors que le plan de production évolue". Elle indique qu’afin de respecter l’échéancier de production  après une cérémonie de remise des diplômes tenue le 1er février à l’Institut des Métiers de l’Aéronautique (IMA), 18  ajusteurs-monteurs ayant reçu une formation sur les procédés et principes manufacturiers de Bombardier ont débuté la production des premières composants. "Nous voyons nos activités au Maroc prendre forme", s’est réjoui dans un communiqué Hugo Brouillard, directeur général de Bombardier Aéronautique Maroc.

D’ici la fin de l’année, selon le canadien, l’usine devrait employer quelques 100 ajusteurs-monteurs. À terme, plusieurs centaines d’emplois sont attendus. Le site Bombardier sera, avec celui d’Aircelle (Safran) ouvert en 2009 et situé lui aussi à Casablanca-Nouaceur, la principale usine aéronautique du Maroc, une industrie qui y était quasiment inexistante dans ce pays il y a cinq ans. Comme le confirme le projet Bombardier, Casablanca est le "hub" de ce développement. C’est pour cela que sur la zone aéroportuaire, le Gimas (association des industriels de l’aéronautique au Maroc), les pouvoirs publics avec le concours de l’UIMM ont d’ailleurs mis en place l’Institut de formation aux Métiers de l’Aéronautique (IMA) ciblant surtout les opérateurs et les techniciens.

Aujourd’hui, l’aéronautique au sens large emploie environ 10 000 personnes au Maroc, un chiffre qui doit encore doubler d’ici à 5 ans, selon le Gimas, avec Bombardier comme accélérateur.

Pierre-Olivier Rouaud

 

 


Agrandir le plan

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle