Bolloré dit que ses dirigeants n'ont pas reçu de convocation

PARIS (Reuters) - Bolloré a indiqué jeudi n'avoir reçu aucune convocation en justice visant des membres de sa direction, à la suite d'informations de presse évoquant une audition à venir de Vincent Bolloré dans le cadre d'une enquête sur ses activités en Afrique.
Partager
Bolloré dit que ses dirigeants n'ont pas reçu de convocation
Bolloré a indiqué jeudi n'avoir reçu aucune convocation en justice visant des membres de sa direction, à la suite d'informations de presse évoquant une audition à venir de Vincent Bolloré (photo) dans le cadre d'une enquête sur ses activités en Afrique. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Le magazine Challenges a rapporté plus tôt dans la journée que plusieurs dirigeants du groupe industriel diversifié, dont son PDG, devraient être entendus "prochainement" à la demande des juges d'instruction financiers Serge Tournaire et Aude Buresi.

Selon le magazine, la justice s'intéresse notamment aux conditions de reprise par le groupe Bolloré de la concession du port de Konakri, en Guinée et de la gestion d'un terminal à conteneurs du port de Lomé, au Togo.

"Aucun dirigeant du groupe n'a reçu de convocation", a déclaré à Reuters une porte-parole de la société.

Dans une déclaration transmise à Reuters, l'avocat du groupe Olivier Baratelli a affirmé que les attributions des deux concessions évoquées étaient "parfaitement licites et normales".

"Le groupe Bolloré souhaite préciser que, face à une concurrence exacerbée, c'est sa seule expérience, son réseau industriel, son expertise portuaire depuis plus de 30 ans, sa position de leader sur le continent africain et les investissements très importants qu’il y réalise (plus de 2 milliards d’euros sur les huit dernières années (...) qui lui permet de se voir attribuer, seul ou en partenariat, des concessions portuaires", explique l'avocat.

"Alléguer que des concessions portuaires avec de tels investissements industriels pourraient être liés à des prestations de communication d’Havas, relève d’une méconnaissance lourde de ce secteur industriel", ajoute-t-il.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS