L'Usine Auto

Bolloré bien placé pour les 16 000 (et non 160 000) bornes de recharge pour véhicule électrique à déployer

, , ,

Publié le

Selon le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, qui intervenait à la Conférence Environnementale ce jeudi 27 novembre, un opérateur privé annoncera la semaine prochaine l’installation de 16 000 bornes de recharge pour les véhicules électriques en France.

Bolloré bien placé pour les 16 000 (et non 160 000) bornes de recharge pour véhicule électrique à déployer © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Etait-ce l’enthousiasme d’annoncer un déploiement très attendu ? Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, a mis un zéro de trop au nombre de bornes de recharge pour les véhicules électriques qui seront déployées en France. Ce sont bien 16000 bornes et non 160000 qui sont concernées. Reste l’annonce du ministre, lors de la Conférence environnementale ce 27 novembre : "La semaine prochaine, un opérateur annoncera" l’implantation de ces bornes "avec de l’argent privé".

Cet opérateur, encore inconnu, répond à la volonté du gouvernement de créer un réseau de bornes de recharge maillant tout le territoire afin d’accélérer le déploiement de ces bornes et de permettre l’essor de la voiture électrique. La loi adoptée le 23 juillet au Parlement et publiée le 5 août en a défini les modalités, notamment en exonérant de redevance un opérateur qui implante, dans le cadre d'un projet de dimension nationale (c’est-à-dire sur au moins deux régions), des bornes de recharge sur le domaine public.

L’expérience d’Autolib’ pour Bolloré

Un tel opérateur peut être a priori public ou privé. La formulation d’Emmanuel Macron - "argent privé" - laisse penser que celui qui doit se dévoiler la semaine prochaine serait un acteur privé. En mai, Arnaud Montebourg, alors ministre de l'Economie, avait indiqué qu'EDF et Bolloré avaient manifesté leur intérêt. Quelques mois plus tôt, Vincent Bolloré affichait sa confiance et se déclarait prêt à installer 15 000 bornes en deux ans.

Le dirigeant peut compter sur l’expérience Autolib’ : un réseau de bornes, c’est bien plus que de l’électrique. C’est avant tout un système d’information, comme celui développé pour le service d’autopartage francilien, qui gère les disponibilités des bornes, les réservations, la facturation, etc... qui a fait la preuve de son efficacité.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

28/11/2014 - 00h09 -

Quid des stations "hydrogène" (à comparer avec l'Allemagne plus particulièrement, alors que le champion mondial de production d'H² est l'Air Liquide)
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte