Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bollig & Kemper construit une nouvelle usine de peintures en Essonne

, , ,

Publié le

Bollig & Kemper a posé le 3 octobre la première pierre de sa future usine du Plessis-Pâté (Essonne) qui produira 7 200 tonnes de peintures techniques à l’horizon 2020. La nouvelle infrastructure nécessite 19 millions d'euros d'investissement.

Bollig & Kemper construit une nouvelle usine de peintures en Essonne
Corinne Loigerot, DG de Bollig & Kemper France, lors de la pose de la première pierre de la future usine du Plessis-Pâté.
© Patrick Désavie

Les entreprises citées

Le fabricant de peintures techniques Bollig & Kemper France a posé, le 3 octobre, la première pierre de sa future usine de production de vernis et de bases hydrodiluables au Plessis-Pâté (Essonne). Le site, qui nécessite un investissement de 19 millions d’euros et emploiera une centaine de salariés, entrera en fonctionnement au premier semestre 2020. Il remplacera l’usine de Fleury-Mérogis (Essonne) qui, datant des années 50, ne répond plus aux défis de la qualité des conditions de travail et de la productivité et sera fermée au deuxième semestre 2020.

7 200 tonnes de peintures par an

Bollig & Kemper a acquis 18 000 m² des terrains de l’ancienne Base Aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge pour y faire construire un bâtiment de 5 700 m² de superficie. L’entreprise a prévu d’y produire  chaque année 7 200 tonnes de peintures, selon Corinne Loigerot, directrice générale de Bollig & Kemper France. Bollig & Kemper fournit les grands constructeurs automobiles européens dont les français PSA et Renault. "Cette nouvelle usine répond aux exigences en terme de qualité, d’environnement, de sécurité comme nous le demandent nos clients", a souligné Corinne Loigerot.

Selon Francis Lepeme, directeur du projet, la conception de la nouvelle usine va, entre autres, permettre de viser des objectifs ambitieux en matière sécurité (zéro accident, baisse de 50 % des arrêts maladie), d’environnement (zéro rejet de composant organiques volatiles (Cov), diminution de 50 % du volume de déchets) ou de qualité. "Un autre enjeu de cette usine c’est de pouvoir augmenter la productivité", a complété Corinne Loigerot. La société ambitionne de conquérir de nouveaux marchés et procéderait à des embauches en cas de succès.

Bollig & Kemper France est une entité de la société allemande Bollig & Kemper, elle-même filiale européenne de Nippon Paint Holdings. L’entreprise a réalisé 44 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle