Boeing vise 900 livraisons et relève ses objectifs, le marché applaudit

Boeing a dépassé les attentes avec ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018 et a relevé ses prévisions pour 2019, ce qui enthousiasme les investisseurs ce 30 janvier à Wall Street.

Partager
Boeing vise 900 livraisons et relève ses objectifs, le marché applaudit
Boeing a dépassé les attentes avec ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018 et a relevé ses prévisions pour 2019, ce qui enthousiasme les investisseurs mercredi à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

Le constructeur aéronautique américain Boeing, porté par l'essor du transport aérien, pense livrer entre 895 et 905 avions commerciaux cette année, après les 806 livraisons qui lui ont permis en 2018 de rester le premier avionneur mondial en devançant Airbus pour la septième année consécutive. A la Bourse de New York, l'action Boeing gagnait 6,4% mercredi dans des transactions d'avant-Bourse. Dans son sillage, le titre Airbus prenait 2% en début d'après-midi à Paris.

Au quatrième trimestre 2018, Boeing a réalisé un bénéfice par action de 5,48 dollars, contre 5,07 dollars un an plus tôt, alors que Wall Street avait seulement misé sur 4,57 dollars.

Le chiffre d'affaires a progressé de 14,4% à 28,34 milliards de dollars, là aussi largement au-dessus du consensus qui était de 26,87 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires annuel a dépassé pour la première fois les 100 milliards de dollars.

Les chiffres publiés par Boeing indiquent que le groupe a surmonté les retards de ses fournisseurs de fuselages et de moteurs, qui ont dominé son exercice 2018.

Boeing table sur un cash-flow opérationnel de 17 milliards à 17,5 milliards de dollars en 2019, après 15,32 milliards en 2018, et au-dessus des 16,73 milliards attendus en moyenne par les analystes, selon les données IBES de Refinitiv. Il vise aussi pour 2019 un bénéfice par action compris entre 19,90 et 20,10 dollars (contre une prévision précédente de 14,90-15,10 dollars) et un chiffre d'affaires de 109,5-111,5 milliards de dollars (prévision précédente de 98-100 milliards).

Airbus doit publier ses résultats annuels le 14 février. Le groupe européen a annoncé début janvier avoir livré 800 avions commerciaux en 2018, en progression de 11% par rapport à l'année précédente.

Avec Reuters (par Ankit Ajmera et Eric M. Johnson, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 Commentaire

Boeing vise 900 livraisons et relève ses objectifs, le marché applaudit

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS