Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing va réduire sa production de 737 après les accidents des MAX

, , ,

Publié le , mis à jour le 06/04/2019 À 11H30

Boeing va réduire sa production de 737 à 42 avions par mois, au lieu de 52, à partir de mi-avril, alors que tous ses 737 MAX sont cloués au sol à la suite de deux accidents, a annoncé le 5 avril son PDG Dennis Muilenburg dans un communiqué.

Boeing va réduire sa production de 737 après les accidents des MAX
Boeing va réduire sa production de 737 à 42 avions par mois, au lieu de 52, à partir de mi-avril, alors que tous ses 737 MAX sont cloués au sol à la suite de deux accidents.
© Boeing/DR

Boeing produira 42 737 par mois au lieu de 52 à partir de mi-avril. L'avionneur américain l'a annoncé le 5 avril. Cela fait suite aux deux crashs de Boeing 737 MAX en octobre 2018 et mars 2019. Le modèle est cloué au sol dans l'attente de la conclusion de l'enquête sur l'accident d'Ethiopian Airlines.

Dennis Muilenburg, le PDG de Boeing, a précisé que la société savait désormais qu'un enchaînement d'événements avait été la cause des accidents de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, avec pour "facteur commun" le déclenchement par erreur du système anti-décrochage MCAS.

Le constructeur aéronautique poursuit ses avancées dans la mise à jour du logiciel du 737 MAX pour faire en sorte "que ce type d'accidents ne se reproduise jamais", a-t-il dit.

Avec Reuters (Tracy Rucinski, Juliette Rouillon pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle