L'Usine Aéro

Boeing va indemniser le voyagiste allemand TUI dans la crise du 737 MAX

, , , ,

Publié le , mis à jour le 04/06/2020 À 07H09

En pleine crise du Covid-19, Boeing continue d'indemniser les compagnies aériennes pour la crise du 737 MAX. Le voyagiste allemand TUI a présenté le 3 juin un vaste accord avec l’avionneur américain.

Boeing va indemniser le voyagiste allemand TUI dans la crise du 737 MAX
TUI compte 61 avions 737 MAX en commande chez Boeing.
© TUI

Le voyagiste allemand TUI a annoncé mercredi 3 juin avoir conclu un accord avec Boeing pour obtenir des indemnités à la suite de l'immobilisation à travers le monde des avions 737 MAX. Le modèle est cloué au sol depuis mars 2019 après son implication dans deux catastrophes aériennes qui ont provoqué la mort de 346 personnes.

L'interdiction aurait pesé sur les résultats de TUI. En 2019, le voyagiste estimait qu'une éventuelle immobilisation du 737 MAX jusqu'en septembre 2020 pourrait lui coûter entre 220 et 245 millions d'euros. A la Bourse de Londres, l'action TUI grimpe dans les premiers échanges. Le titre avait fondu de moitié depuis le début de l'année 2020, en raison de l'épidémie de coronavirus qui a contraint TUI à l'arrêt de ses activités.

Un accord à 300 millions d'euros ?

Les détails de l'accord sont confidentiels et l'entreprise allemande ne précise pas le montant des indemnités. Une source proche de la compagnie a dit que le montant des indemnités s'élevait à environ 300 millions d'euros (335,67 millions de dollars). Ce montant représente "une part significative" de l'impact financier que le groupe a subi en raison de l'immobilisation des 737 MAX, évalué à quelque 370 millions d'euros, a ajouté cette source.

Dans un communiqué, TUI fait savoir que Boeing lui accordera également un crédit pour ses futures commandes. Un accord a été en outre trouvé pour réduire les commandes de 737 MAX au cours des prochaines années avec des livraisons retardées d'environ deux ans.

"Les deux parties ont convenu d'un calendrier de livraison révisé pour les 61 737 MAX en commande, ce qui signifie que TUI obtiendra de Boeing moins de livraisons de 737 MAX que prévu dans les prochaines années", explique TUI.

Le premier voyagiste européen avait déclaré en mai vouloir supprimer 8 000 emplois et réduire ses coûts de 30 %. Mais il estime que l'accord avec l'avionneur américain lui permettra de faire face à la crise liée à la pandémie de Covid-19, dont le secteur mettra des années à s'en remettre.

Le retour du 737 MAX, encore retardé ?

Officiellement, Boeing prévoyait le retour dans les airs du 737 MAX pour juin 2020 mais la crise du Covid-19 pourrait encore retarder cette remise en service. Le groupe américain a indemnisé d'autres entreprises, dont la compagnie aérienne américaine American Airlines. L'indemnisation de ses clients coûte cher à Boeing : 8,3 milliards de dollars selon ses chiffres publiés en janvier alors que la facture totale de la crise est estimée à 18,2 milliards de dollars.

Avec Reuters (Sarah Young ; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte