Boeing se lance dans les sièges d'avion avec Adient

Boeing annonce mardi 16 janvier la création d'une coentreprise avec l'équipementier automobile Adient. Adient Aerospace est spécialisée dans les sièges d'avion, un marché de niche dans lequel Boeing espère percer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Boeing se lance dans les sièges d'avion avec Adient
Boeing crée une coentreprise spécialisée dans les sièges pour avions, Adient Aerospace, avec l'équipementier automobile Adient.

La société aéronautique américaine a annoncé mardi 16 janvier la création d'une coentreprise spécialisée dans les sièges d'avion avec Adient. Baptisée Adient Aerospace la société devra développer, produire et vendre un portefeuille de sièges aux compagnies aériennes et aux sociétés de leasing. Adient sera l'actionnaire principal avec 50,01% contre 49,99% pour Boeing et le siège opérationnel d'Adient Aerospace sera implanté à Kaiserlautern, près de Francfort en Allemagne.

Les sièges développés par Adient Aerospace seront adaptés aux nouveaux avions et pourront aussi remplacer les anciens sièges d'avions déjà en opérations, qu'ils aient été produits par Boeing ou d'autres sociétés aéronautiques, précise Boeing dans un communiqué. L'objectif est de proposer un siège qui soit confortable tout en augmentant les capacités de transport et en étant solide sur la durée.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Les sièges sont un problème persistant pour nos clients, l'industrie et Boeing, nous prenons donc des actions afin de répondre aux contraintes du marché", explique le vice-président de Boeing Kevin Schemm dans un communiqué. Adient, une ancienne filiale du groupe Johnson Controls, est un équipementier automobile spécialisé dans les sièges. Ainsi, cette société "a de solides compétences transférables" au secteur aéronautique, affirme son PDG Bruce McDonald dans un communiqué.

Un secteur en pleine expansion

"Cette co-entreprise soutient la stratégie d'intégration verticale de Boeing qui cherche à développer en interne les compétences dans des secteurs clés afin d'offrir de meilleurs produits, accroître les services et augmenter leur durée de vie", explique-t-il encore. Surtout, en se lançant sur ce secteur Boeing espère percer un marché qui devrait atteindre les 6 milliards de dollars d'ici 2026 contre 4,5 milliards en 2017, précise l'avionneur qui cite des prévisions d'analystes.

Sur ce marché de niche assez lucratif, Boeing vient rejoindre des sociétés telles que le français Zodiac Aerospace, l'américain B/E Aerospace et l'allemand Recaro. A leurs côtés, des start-up essayent aussi de se lancer comme la française Expliseat qui développe des sièges ultras légers permettant de faire des économies de carburant.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS