Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Boeing retire 210 appareils de son carnet de commandes

Publié le

(Reuters) - Boeing a retiré mercredi 210 appareils de son carnet de commandes et a annoncé avoir passé une charge pour dépréciation dans sa division de financement Boeing Capital.

Boeing retire 210 appareils de son carnet de commandes
Boeing a retiré mercredi 210 appareils de son carnet de commandes et a annoncé avoir passé une charge pour dépréciation dans sa division de financement Boeing Capital. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson
© Lucy Nicholson

Les entreprises citées

Cette opération intervient quelques jours après que la compagnie indienne lourdement endettée Jet Airways a annoncé l'arrêt de tous ses vols pour des raisons financières.

Cet ajustement a fait passer les commandes nettes de Boeing en territoire négatif au premier trimestre, avec un total de - 119 commandes nettes, en dépit d'une série de commandes de gros porteurs en Europe et en Asie.

Airbus a enregistré un total de -58 commandes nettes sur la même période.

Le directeur financier de Boeing, Greg Smith, a confirmé que cet ajustement était lié aux difficultés financières de Jet Airways.

Boeing a également annoncé que sa division de financement Boeing Capital, qui, selon des sources du secteur, détient 75 commandes pour Jet, en plus des 125 commandes directes de la compagnie aérienne, a enregistré une perte de 707 millions de dollars (631 millions d'euros) au premier trimestre, par rapport à une perte de 326 millions de dollars un an plus tôt.

Globalement, Boeing a enregistré un bénéfice d'exploitation de 2,35 milliards de dollars sur cette période.

"La variation dans les résultats liée aux autres éléments non affectés et aux éliminations est principalement due à une dépréciation sur le financement d'un client, à une charge de rémunération différée plus élevée et à des investissements accrus dans la recherche et le développement de l'entreprise", a précisé Boeing.

Un porte-parole de l'avionneur a refusé de s'exprimer sur l'identité de la compagnie aérienne impliquée dans la réduction de la commande ou la dépréciation.

(Tim Hepher, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Joanny)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle