Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing relève la valeur des avions civils d'Embraer à 5,26 milliards de dollars

, , , ,

Publié le , mis à jour le 18/12/2018 À 08H03

L'accord entre Embraer et Boeing évolue. La valeur de la division aviation civile du groupe brésilien a été revue en hausse de 11% pour atteindre 5,26 milliards de dollars. En juillet, les deux entreprises ont annoncé cet accord qui prévoit une prise de participation par Boeing de 80% dans la branche aviation civile d'Embraer.

Boeing relève la valeur des avions civils d'Embraer à 5,26 milliards de dollars
L'accord entre Embraer et Boeing évolue.
© Embraer

Embraer et Boeing ont finalisé les termes de leur accord en vue de l'acquisition par l'avionneur américain d'une participation de 80% dans la division d'aviation civile du groupe brésilien. La valeur d'entreprise de cette branche (dette incluse) a été revue en hausse de 11% à 5,26 milliards de dollars. Elle avait été initialement valorisée à 4,75 milliards de dollars lorsqu'un accord entre les deux groupes avait été annoncé en juillet.

Les coûts de l'opération ont augmenté, a déclaré Embraer, ajoutant qu'il s'attendait à recevoir un produit net de 3 milliards de dollars. Boeing paiera au total 4,2 milliards de dollars pour cette participation de 80%.

Cette nouvelle valorisation a été dévoilée dans l'accord final de l'opération, au terme de laquelle Embraer restera une société cotée plus petite, spécialisée dans la défense et l'aviation d'affaires, avec une part minoritaire dans les activités dirigées par Boeing.

Embraer cherche à réduire les coûts de cession

Renato Mimica, analyste chez BTG Pactual, a estimé dans une note que Boeing avait porté à 5,26 milliards de dollars (4,64 milliards d'euros) la valeur d'entreprise attribuée à l'ensemble des activités d'aviation civile d'Embraer, mais que le produit net serait identique en raison de coûts de scission et d'impôts sur les plus-values plus élevés que prévu.

Lors d'une conférence téléphonique avec des investisseurs, Embraer a indiqué chercher encore à réduire les coûts de cession.

La manière dont les deux groupes se répartissent la dette supposée n'était pas claire dans l'immédiat. La dette totale d'Embraer s'élève à quelque 4 milliards de dollars, selon les derniers communiqués financiers datant de la fin septembre.

Le président brésilien favorable à l'opération

Cette opération doit encore être approuvée par le gouvernement brésilien, en raison du caractère stratégique d'Embraer, également présent dans la défense, et par les actionnaires de l'avionneur brésilien. L'optimisme prévaut sur ce point, a dit une source proche des négociations.

Le président élu du Brésil Jair Bolsonaro et son entourage se sont montrés favorables à cette opération.

Après ces annonces, le titre Embraer gagnait plus de 4% en matinée à la Bourse de Sao Paulo, affichant la plus forte hausse de Bovespa. Cela porte à quelque 9% sa hausse depuis le début de l'année 2018 contre +14,6% pour le Bovespa, l'indice vedette de la Bourse de Sao Paulo sur la période. L'action Boeing reculait, elle, de 0,64% à 316,70 dollars à Wall Street vers 14h50 GMT.

Avec Reuters (Marcelo Rochabrun et Carolina Mandl; Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle