Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing obtient 2 milliards pour développer le corps central de la fusée la plus puissante du monde

Elodie Vallerey ,

Publié le

La Nasa a officialisé avec Boeing le contrat pour la réalisation du corps central du Space Launch System (SLS), son futur lanceur lourd destiné à l'exploration habitée lointaine.

Boeing obtient 2 milliards pour développer le corps central de la fusée la plus puissante du monde © Uwe W. - Wikimedia Commons

Le Space Launch System (SLS) de la Nasa prend forme. Avec son sous-traitant Boeing, l'agence spatiale américaine, vient d'arrêter le design définitif du corps central de ce futur lanceur lourd présenté comme "la fusée la plus puissante jamais construite".

Soit la dernière étape avant le début de la production du corps central constitué de deux premiers étages propulsés par des moteurs cryogéniques (hydrogène et oxygène liquide).

Dans la foulée, la Nasa a signé avec Boeing un contrat de 2,8 milliards de dollars (2,05 milliards d'euros) pour le développement de ce corps central, notamment son avionique. De plus, l'agence a mandaté le groupe pour mener les études sur l'étage supérieur du SLS.

Vols habités vers la Lune ou Mars

"Nous allons faire en sorte que le SLS, le système de lancement spatial le plus lourd au monde, soit construit en toute sécurité, de la manière la plus abordable qu'il soit, et dans les temps", a commenté Virginia Barnes, manager du projet SLS chez Boeing Defense, Space & Security, dans un communiqué.

Le projet Space Launch System a été lancé en 2011 par la Nasa avec l'ambition de développer une fusée destinée à l'exploration habitée lointaine au travers de vols habités. Objectif Lune, des astéroïdes, les points de Lagrange ou même Mars à l'horizon 2035.

La première version du lanceur sera capable de propulser dans l'espace une charge utile allant de 70 à 100 tonnes, avant d'évoluer pour accroître cette capacité jusqu'à 140 tonnes. Le vol inaugural du SLS est prévu pour 2017.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle