Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing livre son premier ravitailleur Pegasus KC-46A à l'US Air Force

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Vidéo L'Armée de l'air américaine va recevoir son premier avion ravitailleur en vol Pegasus KC-46A, annonce Boeing. L'avionneur américain doit fournir en premier lieu 52 appareils.

Boeing livre son premier ravitailleur Pegasus KC-46A à l'US Air Force
KC-46 procède à un ravitaillement en vol d'un F-15E.
© JOHN D PARKER 2018

Alors que les premiers ravitailleurs devaient être livrés en 2017, puis en 2018, l’Armée de l’air américaine, l’US Air Force (USAF), va recevoir son premier Pegasus KC-46A, conçu par Boeing. Le constructeur d’avion a signé un contrat avec les forces armées américaines pour leur fournir 52 ravitailleurs, annonce Boeing dans un communiqué du 10 janvier.

La flotte devrait ensuite atteindre 179 appareils. "Il s’agit d’une étape importante pour la prochaine génération d’avion citerne et elle permettra aux aviateurs de commencer les essais opérationnels et la formation au pilotage", projette l’Us Air Force dans son communiqué. Les KC-46A doivent remplacer l’ancienne flotte de KC-135 "datant de l’ère Eisenhower", précise Boeing. Le montant du contrat s'élève a 49 milliards de dollars (44 milliards d'euros). 

Quatre modèles sont prêts à être livrés sur la base de McConnell dans le Kansas, où aura lieu la cérémonie officielle de livraison fin janvier. Quatre autres appareils seront envoyés sur la base d’Oklahoma dès février. 

 

Des déficiences au niveau du système de vision 

Le contrat entre Boeing et l’Armée remonte à 2011 mais certaines étapes ont depuis pris du retard. L’USAF avait notamment signalé des déficiences au niveau du système de vision à distance, qui permet d’améliorer la manœuvre de ravitaillement en vol. Le système AROS conçu par l’avionneur comprend notamment une vision 3D lors de l’opération. Boeing avait accepté d’y remédier à ses frais. "La Force aérienne dispose de mécanismes pour veiller à ce que Boeing respecte ses obligations contractuelles pendant les essais et l'évaluation opérationnels initiaux", précise l’US Air Force.

Durant les tests, six KC-46A ont totalisé plus de 3 800 heures de vol et ravitaillé différents modèles d’avions comme le A-10, B-52, KC-135,... avec plus de quatre millions de livres (1,8 million de kg) de carburant. Les KC-46A ont une capacité de carburant maximale de 212 000 livres (plus de 96 000 kg). Les appareils sont construits dans les locaux de Boeing à Everett dans l’Etat de Washington.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle