International

Boeing envisagerait une importante émission d'obligations pour lever des fonds

, , , ,

Publié le , mis à jour le 29/04/2020 À 07H55

Boeing doit présenter le 29 avril ses résultats financiers. Le bilan pour le premier trimestre 2020 risque d'être plombé par le Covid-19 et la crise du 737 MAX. Selon plusieurs sources, l'avionneur américain envisagerait une importante émission d'obligations pour redresser ses comptes.

Boeing envisagerait une importante émission d'obligations pour lever des fonds
L'usine Boeing d'Everett aux États-Unis, en banlieue de Seattle.
© Jeremy Elson / CC BY-SA 3.0

Boeing travaillerait avec des banques d'investissement sur un plan de financement alimenté par des émissions obligataires de plusieurs milliards de dollars, ont expliqué à Reuters trois sources informées. L'objectif pour l'avionneur américain serait de rééquilibrer ses comptes sur fond de déclin de la demande provoqué par la crise sanitaire du Covid-19. Le groupe doit révéler mercredi 29 avril ses résultats financiers pour le premier trimestre 2020.

Une émission jusqu'à 10 milliards de dollars ?

Ces préparatifs mettent en exergue la confiance de Boeing dans sa faculté à exploiter les marchés de capitaux pour étoffer ses finances, quand bien même il étudie aussi la possibilité de solliciter l'aide du gouvernement américain. Les sources ont déclaré à Reuters que l'avionneur américain avait contacté des banques d'investissement dans l'hypothèse de proposer une offre obligataire aux investisseurs dans les prochains jours, sous réserve que les conditions de marché soient favorables.

Elles ont prévenu que le calendrier exact et l'ampleur des émissions n'avaient pas encore été finalisés. D'après l'une des sources, le produit net de l'émission pourrait s'élever à 10 milliards de dollars ou plus, en fonction de la demande.

Boeing s'est refusé à tout commentaire. La compagnie devrait communiquer davantage sur ses options mercredi 29 avril, au moment de la publication de ses résultats du premier trimestre.

Interrogations sur l'aide du gouvernement américain

L'avionneur a aussi envisagé de solliciter le département américain du Trésor dans le cadre d'un programme de 17 milliards de dollars destiné à soutenir les firmes primordiales pour la sécurité nationale des États-Unis, ont indiqué les sources. Toutefois le directeur général de Boeing, David Calhoun, se méfierait des contraintes qui pourraient accompagner cette aide - notamment l'hypothèse que la compagnie doive céder au gouvernement américain une participation dans son capital.

Selon une autre source, Boeing examinerait aussi la possibilité de profiter de l'aide proposée par la Réserve fédérale américaine (Fed). L'un de ses programmes dernièrement mis sur pied prévoit de soutenir les entreprises émettant des obligations sans leur fixer de conditions strictes.

Le retour du 737 MAX potentiellement retardé

Reuters a également rapporté que le retour du 737 MAX ne devrait pas intervenir avant août. L'avionneur rencontrerait toujours des difficultés pour résoudre des problèmes informatiques, a appris l'agence de plusieurs sources proches du dossier.

Cloué au sol depuis mars 2019, le modèle best-seller de Boeing est impliqué dans deux catastrophes aériennes qui ont provoqué la mort de 346 personnes. Son retour en service pourrait même attendre l'automne, ont dit les sources.

Avec Reuters (Greg Roumeliotis et Mike Spector, avec David Shepardson à Washington ; version française Jean Terzian)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte