Boeing demande un soutien de 60 milliards de dollars pour l'industrie aéronautique américaine

Boeing demande un soutien de 60 milliards de dollars au gouvernement américain pour soutenir l'industrie aéronautique dans la crise du coronavirus Covid-19. Le 17 mars, le président Donald Trump a assuré qu'il aiderait l'avionneur américain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Boeing demande un soutien de 60 milliards de dollars pour l'industrie aéronautique américaine
L'usine Boeing d'Everett, aux États-Unis.

Boeing a appelé mardi 17 mars à une aide de 60 milliards de dollars (environ 54 milliards d'euros) à destination de l'industrie aéronautique américaine pour faire face à l'impact de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Le constructeur aéronautique américain, concurrent d'Airbus, aurait déclaré aux législateurs qu'il était dans l'impossibilité de se financer sur des marchés actuellement très chahutés et qu'il avait besoin d'un soutien gouvernemental important pour répondre à ses besoins de liquidités, ont indiqué deux personnes informées à Reuters.

70 % des revenus de Boeing vont à ses fournisseurs

Le porte-parole de Boeing, Gordon Johndroe, a déclaré que le groupe "soutien un minimum de 60 milliards de dollars en liquidités publiques et privées, y compris des garanties de prêts, pour l'industrie aéronautique". Boeing s'est refusé à indiquer la répartition des aides demandées.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Boeing a signalé que 70 % de ses revenus allaient habituellement à ses 17 000 fournisseurs et que donc sans une aide importante, toute l'industrie de la construction aéronautique aux États-Unis pourrait s'effondrer.

Boeing en pourparlers avec l'administration Trump

On ne sait pas dans l'immédiat si les banques américaines seraient disposées à mettre la main à la poche sans soutien du gouvernement américain. Boeing a confirmé lundi 16 mars qu'il était en pourparlers avec l'administration au sujet d'un soutien à court terme et le président américain Donald Trump a déclaré mardi 17 mars que le gouvernement apporterait son soutien.

"Boeing a été durement touché de différentes manières", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse le 17 mars. "Nous devons protéger Boeing... Nous allons aider Boeing", a-t-il ajouté. Le président américain a déclaré qu'il aiderait également les fournisseurs comme le fabricant de moteurs General Electric.

La dette totale de Boeing a presque doublé pour atteindre 27,3 milliards de dollars en 2019, l'avionneur se débattant depuis plusieurs mois dans les déboires liés à l'immobilisation au sol de son appareil best-seller 737 MAX.

Donald Trump veut distribuer des chèques aux Américains

De son côté, le président américain a prévenu que l'impact économique lié au coronavirus serait fort à court terme mais que l'économie finirait par rebondir. Donald Trump a annoncé un plan destiné à envoyer de l'argent directement aux Américains, avec des chèques allant jusqu'à 1 000 dollars, afin d'atténuer le choc économique.

"Nous allons gagner et je pense que nous allons gagner plus rapidement que les gens ne le pensent, j'espère", a-t-il déclaré à la Maison blanche, entouré de ses principaux conseillers sur la gestion de la crise. Lundi 16 mars, le chef d'État avait exhorté les Américains à travailler de chez eux pendant 15 jours pour essayer de ralentir la propagation du virus.

Lors de son point presse du 17 mars, il a recommandé à ses compatriotes de ne pas voyager et n'a pas exclu de possibles restrictions sur les déplacements dans certaines parties du pays. Les Américains doivent "juste profiter de leur salon", a-t-il déclaré. Il a dit espérer que les États-Unis n'aient pas besoin de mettre en oeuvre des mesures de confinement à l'échelle nationale.

Avec Reuters (David Shepardson; Blandine Hénault pour la version française, édité par Jean Terzian)

0 Commentaire

Boeing demande un soutien de 60 milliards de dollars pour l'industrie aéronautique américaine

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS