Boeing change d'avis et recommande désormais le simulateur de vol aux pilotes du 737 MAX

Boeing a changé sa recommandation le 7 janvier sur la formation des pilotes du 737 MAX. L'avionneur américain conseille désormais un entraînement en simulateur de vol. Une piste longtemps écartée par l'entreprise dans la crise du 737 MAX.

Partager
Boeing change d'avis et recommande désormais le simulateur de vol aux pilotes du 737 MAX
Le 737 MAX est interdit de vol depuis mars 2019 après son implication dans deux crashes qui ont provoqué la mort de 346 personnes.

Volte-face de Boeing. Mardi 7 janvier, le constructeur aéronautique américain a désormais recommandé aux pilotes des compagnies aériennes d'effectuer une formation au maniement du 737 MAX à l'aide d'un simulateur de vol. Jusqu'à présent, l'entreprise déclarait qu'une simple formation sur ordinateur suffisait pour appréhender le nouveau logiciel de contrôle de vol installé sur l'avion.

La remise en service du 737 MAX retardée ?

Cette nuance pourrait avoir des conséquences pour le 737 MAX, avion monocouloir interdit de vol depuis mars 2019 après son implication dans deux crashes qui ont provoqué la mort de 346 personnes. Cette recommandation pourrait encore retarder la remise en service de l'appareil étant donné qu'une formation en simulateur de vol est plus coûteuse qu'une formation sur ordinateur.

Boeing précise avoir transmis cette recommandation aux autorités de régulation, qui décideront ou non de la mettre en oeuvre. L'avionneur américain revoit depuis plusieurs mois le programme de formation des pilotes et l'équipement électronique du 737 MAX afin d'obtenir le feu vert des autorités de régulation, dont la FAA américaine, pour la remise en service de l'appareil.

En mars 2019, Boeing assurait qu'il proposerait aux pilotes un programme sans simulateur de vol. Lors d'une audience au Congrès en octobre 2019, Boeing avait certifié à Southwest Airlines, son plus gros client, que la formation à l'aide d'un simulateur ne serait pas nécessaire, promettant toutefois une remise de 1 million de dollars par appareil au cas où celle-ci se révélerait nécessaire. Le niveau de formation requis pour les pilotes du 737 MAX, une nouvelle version de son monocouloir 737, avait fait hésiter des compagnies aériennes au moment du lancement de l'appareil en 2016.

Peu de simulateurs de vol

Il existe peu de simulateurs de vol pour le 737 MAX. Southwest en possède trois, qui sont en cours de certification par la FAA. American Airlines, deuxième plus gros client de Boeing aux États-Unis, n'en a qu'un et United Airlines attend son premier simulateur dans les prochaines semaines.

Des responsables de la FAA et de son homologue européenne, l'EASA, doivent rencontrer la semaine du 6 janvier aux États-Unis des cadres de Boeing afin d'achever un audit sur la documentation logicielle du 737 MAX. Une étape cruciale en préalable à une reprise des vols.

L'action Boeing a gagné 1 % à Wall Street à moins d'une heure de la clôture, mardi 7 janvier, à un plus haut de trois semaines, à la suite d'informations non confirmées selon lesquelles Berskhire Hathaway, la société de Warren Buffett, achèterait des titres du groupe.

Avec Reuters (David Shepardson, Tracy Rucinski, version française Jean-Stéphane Brosse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS