Boeing anticipe une perte de vitesse de ses bénéfices

La chute du trafic aérien et la crise du crédit pénalisent la rentabilité de l'avionneur américain, mais son chiffre d'affaires résiste.

Partager

Au premier trimestre, Boeing dégage un résultat net réduit de moitié d'une année sur l'autre, à 610 millions de dollars (soit 86 cents par action). En revanche, ses ventes gagnent 3 % par rapport au premier trimestre 2008, à 16,5 milliards de dollars. L'aviation civile progresse de 5 % (à 8,5 milliards) et la défense de 2 % (à 7,7 milliards). Fin mars, le carnet de commandes s'élève à 339 milliards de dollars, perdant 4 % sur un an en raison des annulations des compagnies aériennes (32 depuis le début de l'année pour 28 commandes). Un niveau de carnet qui représente tout de même cinq ans de chiffre d'affaires.

Pour 2009, le géant américain de l'aéronautique et de la défense revoit à la baisse son objectif de résultat, à cause des faiblesses de l'aviation commerciale. Il table sur un bénéfice par action compris entre 4,7 et 5 dollars, au lieu de 5,05 à 5,35 dollars, mais maintient ses prévisions de chiffre d'affaires (68 à 69 milliards) et de livraisons civiles (480 à 485 avions).

Boeing explique le repli de sa rentabilité par ce même phénomène des annulations. « La plus grande ampleur de la récession au niveau mondial pose des difficultés sans précédent pour notre division d'aviation commerciale », a déclaré le PDG Jim McNerney. Le rival d'Airbus a d'ailleurs annoncé il y a deux semaines une réduction de ses futures cadences de production. A partir de juin 2010, cinq long-courrier 777 sortiront chaque mois des chaînes d'assemblage, au lieu de sept actuellement. Les cadences des 747-8 et 767 seront maintenues au niveau actuel, et non augmentées comme prévu initialement. Le premier vol du Dreamliner 787, qui subit près de deux ans de retard, doit toujours se dérouler au deuxième trimestre 2009, pour de premières livraisons au premier trimestre 2010.

M.M.

A lire aussi :
Les reports de livraisons vont impacter Airbus et Boeing dès 2009, 16/04/2009
Le Rafale de Dassault éliminé en Inde ?, 16/04/2009
Airbus dans le vert, Boeing toujours dans le rouge, 06/04/2009
Les batteries Saft à bord des satellites Boeing pour 5 ans, 25/03/2009

0 Commentaire

Boeing anticipe une perte de vitesse de ses bénéfices

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS