International

Boeing essuie une nouvelle annulation de commandes de 75 avions 737 MAX

, , , ,

Publié le , mis à jour le 15/04/2020 À 08H34

Immobilisé à travers le monde depuis mars 2019 après son implication dans deux catastrophes aériennes, l'avion 737 MAX, best-seller du groupe Boeing, subit de nouvelles annulations de commandes. Un coup dur supplémentaire pour l'avionneur américain, en difficulté à cause de la crise liée au Covid-19.

Nouvelle annulation de 75 avions 737 MAX pour l'américain Boeing
Boeing a annoncé de nouvelles annulations de commandes de son 737 MAX, dont la production est suspendue depuis janvier 2020.
© Boeing

L'avionneur américain Boeing parviendra-t-il à voir le bout du tunnel? Alors qu'il est fortement fragilisé face au bouleversement du transport aérien provoqué par l'épidémie du coronavirus, qui l'a conduit à annoncer un plan de départs volontaires, Boeing avait déjà subi au début du mois d'avril une annulation d'une commande de 75 737 MAX de la part d'Avolon, le troisième acteur mondial du marché de la location d'avions de ligne. Il a fait part le 14 avril de 75 nouvelles annulations provenant de plusieurs acheteurs, notamment le groupe brésilien GOL, qui s'est rétracté pour 34 des 135 appareils qu'il avait commandés.

Boeing, qui n'a plus livré de 737 MAX depuis 13 mois, a déclaré avoir livré 50 avions au premier trimestre, contre 149 un an plus tôt, soit le niveau le plus bas depuis 1984 pour un premier trimestre. Le modèle best-seller du groupe américain est immobilisé à travers le monde depuis mars 2019 après son implication dans deux catastrophes aériennes en Indonésie et en Ethiopie en 2018 et 2019 qui ont fait 346 victimes. Sa production est stoppée depuis le 1er janvier 2020.

Le constructeur aéronautique avait déclaré mardi 7 avril qu'il allait effectuer deux nouvelles mises à jour du logiciel du 737 MAX dans l'optique d'obtenir la certification de l'avion en vue de sa remise en service.

Boeing "continue ses travaux sur le système" du 737 MAX

Boeing avait confirmé à Reuters que l'un des problèmes concernait de possibles défaillances du microprocesseur de l'ordinateur de commande de vol, avec pour conséquence potentielle un défaut du stabilisateur. Un autre problème pouvait entraîner le désengagement de la fonction de pilotage automatique au moment de l'approche finale.

L'entreprise a précisé que les nouveaux problèmes de logiciel n'avaient pas été observés en vol et que les mises à jour corrigeraient ces problèmes. Et ces nouveaux soucis du logiciel du 737 MAX ne sont pas liés au système anti-décrochage MCAS mis en cause lors des deux accidents ayant entraîné l'immobilisation de l'appareil, a indiqué Boeing.

Remise en service toujours prévue en juin

Boeing avait déclaré que les nouvelles mises à jour ne devraient pas affecter ses prévisions d'une remise en service du 737 MAX autour du mois de juin. L'avionneur n'a pas précisé quand ces mises à jour auront été effectuées.

 

avec Reuters (David Shepardson, Rachit Vats et Tim Hepher; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte