L'Usine Aéro

Boeing accélère sa production de 787 Dreamliner

Publié le

Le constructeur aéronautique a déjà porté sa cadence de production de son long courrier à 5 appareils par mois. Il compte doubler ce rythme d'ici fin 2013.

Boeing accélère sa production de 787 Dreamliner © Laurence Rousseau - L'Usine Nouvelle

Sommaire du dossier

Boeing a annoncé ce lundi 12 novemebre avoir doublé son rythme de production du 787 Dreamliner. Cinq de ces appareils sortent désormais chaque mois de ses sites d'assemblage.

Malgré le retard accumulé sur ce programme, Boeing précise être "sur la bonne voie pour atteindre le niveau prévu de 10 (avions) par mois d'ici fin 2013".

Le tout premier exemplaire du Dreamliner est entré en service il y a un an. Acheté par la compagnie japonaise ANA, il assusait alors trois ans de retard sur le calendrier initial, à cause de multiples problèmes techniques.

De son côté, la compagnie américaine United Airlines avait fait état il y a une quinzaine de jours de "délais imprévus" imputés à Boeing pour la livraison de son deuxième Dreamliner.

Boeing a livré jusqu'ici un total de 35 Dreamliners à 8 compagnies aériennes. Mais son livre de commandes en compte plus de 800, destinés à 58 clients, a rassuré l'avionneur ce lundi.

Bahreïn revoit à la baisse ses commandes de Dreamliner

Des problèmes techniques et des délais de livraison qui ont potentiellement refroidi Bahreïn Gulf Air. La compagnie aérienne nationale a annoncé lundi avoir conclu un accord avec Boeing revoyant à la baisse ses commandes de 787 Dreamliner et avoir également modifié ses commandes d'Airbus.

Dans le cadre du nouvel accord avec Boeing, la compagnie aérienne a ramené le nombre de ses commandes de gros porteurs 787 Dreamliner à une fourchette allant de 12 à 16 appareils, en fonction de ses besoins stratégiques, contre 24 auparavant.

Ces révisions réduisent de plus de 50% les engagements financiers de Gulf Air, a précisé Samer Majali, directeur général de la compagnie dans un communiqué.

Ces appareils doivent être livrés vers la fin de la décennie et sont destinés à renouveler la flotte actuelle de la compagnie aérienne, a précisé la société.

(Aver Reuters, Praveen Menon, Juliette Rouillon pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte