Boeing accélère sa production de 787 Dreamliner

Le constructeur aéronautique a déjà porté sa cadence de production de son long courrier à 5 appareils par mois. Il compte doubler ce rythme d'ici fin 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Boeing accélère sa production de 787 Dreamliner

Boeing a annoncé ce lundi 12 novemebre avoir doublé son rythme de production du 787 Dreamliner. Cinq de ces appareils sortent désormais chaque mois de ses sites d'assemblage.

Malgré le retard accumulé sur ce programme, Boeing précise être "sur la bonne voie pour atteindre le niveau prévu de 10 (avions) par mois d'ici fin 2013".

Le tout premier exemplaire du Dreamliner est entré en service il y a un an. Acheté par la compagnie japonaise ANA, il assusait alors trois ans de retard sur le calendrier initial, à cause de multiples problèmes techniques.

De son côté, la compagnie américaine United Airlines avait fait état il y a une quinzaine de jours de "délais imprévus" imputés à Boeing pour la livraison de son deuxième Dreamliner.

Boeing a livré jusqu'ici un total de 35 Dreamliners à 8 compagnies aériennes. Mais son livre de commandes en compte plus de 800, destinés à 58 clients, a rassuré l'avionneur ce lundi.

Bahreïn revoit à la baisse ses commandes de Dreamliner

Des problèmes techniques et des délais de livraison qui ont potentiellement refroidi Bahreïn Gulf Air. La compagnie aérienne nationale a annoncé lundi avoir conclu un accord avec Boeing revoyant à la baisse ses commandes de 787 Dreamliner et avoir également modifié ses commandes d'Airbus.

Dans le cadre du nouvel accord avec Boeing, la compagnie aérienne a ramené le nombre de ses commandes de gros porteurs 787 Dreamliner à une fourchette allant de 12 à 16 appareils, en fonction de ses besoins stratégiques, contre 24 auparavant.

Ces révisions réduisent de plus de 50% les engagements financiers de Gulf Air, a précisé Samer Majali, directeur général de la compagnie dans un communiqué.

Ces appareils doivent être livrés vers la fin de la décennie et sont destinés à renouveler la flotte actuelle de la compagnie aérienne, a précisé la société.

(Aver Reuters, Praveen Menon, Juliette Rouillon pour le service français)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS