Boeing abaisse encore sa production de 777 et prévoit des réductions d'effectifs

Alors que Boeing avait déjà prévu d'abaisser sa production à sept Boeing 777 par mois, contre 8,3 précédemment, l'avionneur américain a annoncé lundi qu'il ne fabriquera plus que cinq 777 par mois à compter de janvier. Boeing prévoit aussi de réduire ses effectifs, mais n'a donné aucun chiffre.

Partager
Boeing abaisse encore sa production de 777 et prévoit des réductions d'effectifs

Actuellement Boeing produit 8,3 appareils de la famille 777 par mois, en janvier 2016 l’avionneur américain avait annoncé qu’à partir de janvier 2017 il abaisserait la cadence à 7 appareils par mois. Mais, le rythme de production va finalement être abaissé à 5 a déclaré Boeing lundi. En cause : l’arrivée de son successeur le 777X devant entrer en service en 2020 et des commandes plus basses qu’espérées.

Des réductions d’effectifs en raison de cette baisse de la production sont aussi envisagées par Boeing, selon le Wall Street Journal. Toutefois, la compagnie aéronautique n’a pas encore précisé le nombre de postes affectés ni les secteurs qui seront touchés. Cependant, Boeing a ajouté que cette réduction de la cadence d'assemblage n'aura qu'un impact modeste sur les résultats financiers 2016.

80 avions commandés par IranAir

Boeing a précisé que ces prévisions prenaient en compte le tout récent contrat signé avec IranAir qui lui a commandé 80 avions dont trente 777. Le montant de contrat s’élève à 16,6 milliards de dollars prix catalogue, ce qui ne prend pas en compte les éventuelles réductions. Toutefois, pour que ce contrat puisse être mis en œuvre, Boeing a encore besoin de l’aval du gouvernement américain. Or Donal Trump critique vertement l’accord conclu avec l’Iran en 2015 mettant progressivement fin aux sanctions prises à l’encontre de ce pays.

En outre, la semaine dernière, le président élu Donald Trump a critiqué le contrat liant la compagnie à l’Etat américain pour la fabrication du nouvel avion présidentiel : les coûts de fabrication d’un tel avion qui lui semblant exorbitants.

Parallèlement, Boeing a annoncé avoir augmenté son dividende trimestriel de 33%, à 1,42 dollar par action, contre 1,09 dollar précédemment. Le groupe a aussi annoncé l'autorisation de 14 milliards de dollars (13,1 milliards d'euros) de nouveaux rachats d'actions, conformément à son engagement de continuer à distribuer des liquidités à ses actionnaires.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS