L'Usine Aéro

Boeing abaisse encore sa production de 777 et prévoit des réductions d'effectifs

Léna Corot ,

Publié le , mis à jour le 13/12/2016 À 08H20

Alors que Boeing avait déjà prévu d'abaisser sa production à sept Boeing 777 par mois, contre 8,3 précédemment, l'avionneur américain a annoncé lundi qu'il ne fabriquera plus que cinq 777 par mois à compter de janvier. Boeing prévoit aussi de réduire ses effectifs, mais n'a donné aucun chiffre.

Boeing abaisse encore sa production de 777 et prévoit des réductions d'effectifs © Aero Icarus - Flickr CC

Actuellement Boeing produit 8,3 appareils de la famille 777 par mois, en janvier 2016 l’avionneur américain avait annoncé qu’à partir de janvier 2017 il abaisserait la cadence à 7 appareils par mois. Mais, le rythme de production va finalement être abaissé à 5 a déclaré Boeing lundi. En cause : l’arrivée de son successeur le 777X devant entrer en service en 2020 et des commandes plus basses qu’espérées.

Des réductions d’effectifs en raison de cette baisse de la production sont aussi envisagées par Boeing, selon le Wall Street Journal. Toutefois, la compagnie aéronautique n’a pas encore précisé le nombre de postes affectés ni les secteurs qui seront touchés. Cependant, Boeing a ajouté que cette réduction de la cadence d'assemblage n'aura qu'un impact modeste sur les résultats financiers 2016.

80 avions commandés par IranAir

Boeing a précisé que ces prévisions prenaient en compte le tout récent contrat signé avec IranAir qui lui a commandé 80 avions dont trente 777. Le montant de contrat s’élève à 16,6 milliards de dollars prix catalogue, ce qui ne prend pas en compte les éventuelles réductions. Toutefois, pour que ce contrat puisse être mis en œuvre, Boeing a encore besoin de l’aval du gouvernement américain. Or Donal Trump critique vertement l’accord conclu avec l’Iran en 2015 mettant progressivement fin aux sanctions prises à l’encontre de ce pays.

En outre, la semaine dernière, le président élu Donald Trump a critiqué le contrat liant la compagnie à l’Etat américain pour la fabrication du nouvel avion présidentiel : les coûts de fabrication d’un tel avion qui lui semblant exorbitants.

Parallèlement, Boeing a annoncé avoir augmenté son dividende trimestriel de 33%, à 1,42 dollar par action, contre 1,09 dollar précédemment. Le groupe a aussi annoncé l'autorisation de 14 milliards de dollars (13,1 milliards d'euros) de nouveaux rachats d'actions, conformément à son engagement de continuer à distribuer des liquidités à ses actionnaires.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte