Airbus bat Boeing au match des livraisons d'avions au premier semestre

Airbus est en passe de devenir le premier constructeur aéronautique mondial en 2019. Le 9 juillet, Boeing a révélé une chute vertigineuse de ses livraisons d'avions au premier semestre.

Partager
Airbus bat Boeing au match des livraisons d'avions au premier semestre
Comme cela était attendu, Boeing a souffert de l'immobilisation des 737 MAX. /Photo prise le 27 mars 2019/REUTERS/Lindsey Wasson

Boeing a annoncé mardi 9 juillet une chute d'environ 37% de ses livraisons d'avions sur les six premiers mois de l'année 2019. Comme cela était attendu, l'avionneur américain a souffert de l'immobilisation des 737 MAX à la suite de deux accidents aériens meurtriers.

Airbus, premier constructeur mondial en 2019 ?

Sur le seul mois de juin, le constructeur de Seattle a livré 37 appareils. Avec 239 appareils livrés au premier semestre contre 389 pour Airbus, Boeing est en passe de céder sa place de premier constructeur aéronautique mondial au groupe européen.

Parmi les appareils livrés par Airbus sur cette période figurent 53 A350, 4 A380 et 163 A320neo. Les commandes nettes s'établissent à 88. Celles de Boeing sont négatives à -119 avions. Elles étaient à -125 à la fin du mois mai.

En 2018, Boeing avait livré 806 avions, un record qui lui avait permis de conserver pour une septième année consécutive son statut de premier constructeur mondial devant Airbus, dont les livraisons avaient atteint 800 l'an dernier.

Boeing dans la crise du 737 MAX

Tous les Boeing 737 MAX ont été interdits de vol à la suite de la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines survenue le 10 mars, moins de cinq mois après la chute d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air. Ces deux accidents ont fait 346 morts au total.

Les livraisons de 737 MAX ont été interrompues en mars et depuis le groupe n'a enregistré aucune nouvelle commande pour cet avion, le plus vendu du groupe, à l'exception d'une lettre d'intention d'IAG, la maison mère de British Airways, pour 200 737 MAX.

La direction américaine de l'aviation civile a identifié en juin un nouveau dysfonctionnement potentiel affectant le 737 MAX et l'avionneur devra le régler avant que l'appareil puisse à nouveau être exploité.

Mardi 9 juillet, vers 16h05 GMT, le titre Boeing était quasiment stable à Wall Street. À Paris, l'action Airbus a fini sur un gain de 0,15%.

Avec Reuters (Ankit Ajmera à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS