Boeing a laissé le régulateur aérien américain dans le flou sur le 737 MAX, selon un nouveau rapport

L'inspecteur général du département américain des Transports s'apprête à révéler le 1er juillet un rapport critique sur Boeing. Le document dénonce une "pression indue" de l'avionneur américain dans le cadre de la certification du 737 MAX.

Partager

Boeing a laissé le régulateur aérien américain dans le flou sur le 737 MAX, selon un nouveau rapport
Le 737 MAX est cloué au sol depuis mars 2019 après son implication dans les deux accidents de 2018 et 2019. /Photo prise le 29 juin 2020/REUTERS/Karen Ducey

Révélé mercredi 1er juillet, un nouveau rapport gouvernemental fustige la gestion de crise du 737 MAX par Boeing. Selon ce document, consulté par Reuters, l'avionneur américain a échoué à soumettre à l'administration américaine de l'aviation civile (FAA) des documents de certification détaillant les changements apportés au système anti-décrochage MCAS du 737 MAX. Or, il s'agit du logiciel mis en cause dans deux accidents meurtriers qui ont fait 346 morts en 2018 et 2019 à cinq mois d'intervalle.

Des erreurs commises par Boeing et la FAA

Le système MCAS n'était "pas un domaine prioritaire" parce que Boeing l'a présenté à la FAA comme une modification du système de compensation de vitesse qui existait déjà sur l'appareil, avec une portée et une utilisation limitées, est-il écrit dans le très attendu rapport de l'inspecteur général du département américain des Transports. Le document de 52 pages, daté du 29 juin et qui doit être rendu public mercredi 1er juillet, met au jour des erreurs commises à la fois par Boeing et par la FAA dans le développement et la certification du 737 MAX, appareil le plus vendu par l'avionneur américain.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de la FAA et des services de l'inspecteur général du département des Transports.

Une enquête criminelle ouverte

Un porte-parole de Boeing a déclaré que la compagnie avait pris des mesures pour améliorer la sécurité et était attachée à la transparence. "Quand le MAX reprendra du service, il sera l'un des appareils les plus scrutés de l'histoire, et nous aurons pleine confiance dans sa sécurité", a-t-il dit.

Le rapport de l'inspecteur général du département américain des Transports est le dernier en date à souligner un processus défaillant de certification du 737 MAX, tandis que le département américain de la Justice a ouvert une enquête criminelle. Le 737 MAX est cloué au sol depuis mars 2019 après son implication dans les deux accidents de 2018 et 2019.

"Pression indue" de la part de Boeing

Dans son rapport, l'inspecteur général s'intéresse à l'ensemble du processus de certification de l'appareil, depuis ses premières phases en janvier 2012, jusqu'au deuxième accident meurtrier. Il détaille des accusations de "pression indue" de la part de la direction de Boeing sur des employés chargés de la gestion des certificats de sécurité, et reproche à l'avionneur d'avoir gardé la FAA dans le brouillard à propos de changements importants apportés au système MCAS.

Les services de l'inspecteur général ont prévu d'adresser des recommandations à la FAA plus tard en 2020, selon des commentaires effectués par le département des Transports dans un rapport préliminaire communiqué le 8 juin. La FAA étudie actuellement les mises à jour apportées par Boeing au logiciel du 737 MAX. Une série de vols de certification ont débuté lundi 29 juin.

Avec Reuters (David Shepardson, Eric M. Johnson et Tracy Rucinski; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS