L'Usine Aéro

Boeing 787 : la peinture isolante mise en cause dans une fuite de kérosène

, , ,

Publié le

En parallèle des incidents sur les batteries de deux Boeing 787 les 7 et 16 janvier dernier, un autre Dreamliner avait subi une fuite de kérosène.

Boeing 787 : la peinture isolante mise en cause dans une fuite de kérosène © Kentaro Lemoto - Flickr - C.C

Sommaire du dossier

Des experts japonais ont détecté une anomalie dans le système de contrôle d'une valve de réservoir d'un Boeing 787 Dreamliner victime d'une fuite de kérosène le mois dernier, écrit jeudi le journal japonais Nikkei.

La fuite était survenue sur un Boeing de Japan Airlines le 9 janvier à l'aéroport de Boston.

Tous les Dreamliner en service dans le monde ont par ailleurs été cloués au sol en raison d'un problème avec leurs batteries lithium-ion.

Les experts ont repéré une déficience dans la manière dont une peinture isolante avait été appliquée au mécanisme qui ouvre et ferme la valve, ajoute le Nikkei, qui cite des personnes proches du dossier.

Le ministère des Transports examine avec la direction de l'aviation civile américaine (FAA) et Boeing des moyens de remédier au problème, écrit le journal.

(Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte