Boeing 787 : "Encore beaucoup de travail pour comprendre", selon les enquêteurs américains

L'agence américaine de sécurité aérienne (NTSB) a tenu une conférence de presse, jeudi 24 janvier, pour faire le point sur les incidents survenus sur le Dreamliner de Boeing.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Boeing 787 :

Des incidents "très sérieux", c’est en ces termes que la présidente de l'agence américaine de sécurité aérienne (NTSB) Deborah Hersman a qualifié les problèmes rencontrés sur le 787 de Boeing. "C'est un événement sans précédent. Nous sommes très préoccupés" et "travaillons très dur pour comprendre ce qui s'est passé", a-t-elle expliqué tout en précisant que l’agence "évaluait différents scénarios".

"Nous n'en sommes qu'au début de l'enquête", a-t-elle toutefois averti. Et "il reste encore beaucoup de travail pour comprendre" comment deux débuts d'incendie sont survenus à bord de deux Boeing 787 en l'espace de deux semaines.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les avions sont conçus pour "ne jamais subir d'incendies. En deux semaines nous avons vu deux défaillances de batteries de 787", des modèles uniques conçus spécialement pour cet avion de Boeing, a souligné Deborah Hersman.

"Ces évènements ne devraient pas arriver" car il y a des systèmes de sécurité destinés à empêcher des incendies, "ces systèmes n'ont pas fonctionné et nous devons comprendre pourquoi", a-t-elle insisté. "Ce que nous savons, c'est qu'il y a eu du feu. Il y a eu une très forte montée de chaleur et des court-circuits", a-t-elle indiqué.

Lire le dossier : Boeing face aux déboire de son 787

Astrid Gouzik

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS