L'Usine Aéro

Boeing 787 défaillants : les compagnies aériennes clientes sur le qui-vive

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Début d'année difficile pour le constructeur aéronautique américain Boeing, confronté depuis dix jours à une série d’avaries sur son nouveau long-courrier dernière génération, le 787 Dreamliner. Les compagnies aériennes restent prudentes mais ne remettent pas en cause la fiabilité de l'avionneur.

Boeing 787 défaillants : les compagnies aériennes clientes sur le qui-vive © Boeing

Sommaire du dossier

Le 16 janvier au matin, un vol intérieur de la compagnie All Nippon Airways (ANA) reliant Ube à Tokyo a dû procéder à un atterrissage d’urgence sur l’aéroport de Takamatsu après le déclenchement d’une alarme attribué par les premières investigations sur place à un nouveau problème de batterie.

Pas de blessés à déplorer, mais un septième incident en dix jours au compteur du 787 Dreamliner de Boeing, ayant tous concernés les deux compagnies aériennes japonaises ANA et Japan Airlines (JAL), principaux opérateurs du Dreamliner à ce jour. Des enquêtes approfondies ont été ouvertes par les autorités en charge de la sécurité du transport aérien aux Etats-Unis, au Japon et plus récemment en Inde.

Les deux principaux opérateurs actuels du 787 suspendent les vols

L’atterrissage d’urgence du 16 janvier a été la goutte qui a fait déborder le vase pour les deux compagnies japonaises. ANA a pris la décision d’immobiliser temporairement l'ensemble des dix-sept 787 Dreamliner de sa flotte, sans pour autant remettre en cause sa stratégie commerciale centrée sur l'exploitation du long-courrier de Boeing, selon les déclarations de Shinichiro Ito, le patron de la compagnie.

Japan Airlines a également décidé de suspendre les vols de ses sept appareils. Deux avaient déjà été immobilisés après les avaries de la semaine dernière : un départ de feu provoqué par une batterie et deux fuites de carburant.

Autre opérateur concerné, Air India, qui n’a pas tardé à réagir en annonçant que les autorités indiennes du transport aérien allaient procéder à un contrôle de sécurité de ses Dreamliner. "Nous allons examiner la situation en consultation avec Boeing et Air India", a indiqué à l'AFP le directeur général de l'aviation civile indienne, Arun Mishra.

Air France-KLM ne remet pas en question sa commande ferme de 25 appareils

Pas question toutefois de "clouer au sol le Dreamliner en Inde". "Je suis en lien avec Boeing et ils vont nous donner de nouveaux éléments sur les problèmes électriques qu'ils ont rencontrés au Japon", a-t-il détaillé.

L’alliance franco-néerlandaise Air France-KLM est l’un des clients du 787 Dreamliner. 25 appareils – des 787-9 – ont été commandés le 27 décembre 2011, assortis de 25 options. "Il n’y a aucune remise en question de la commande" suite aux incidents de ces derniers jours, confirme une porte-parole du groupe à L’Usine Nouvelle. "De plus, nous ne recevrons les appareils qu’en 2016".

De son côté, la compagnie australienne Qantas a indiqué qu'elle maintenait sa commande de 15 787 Dreamliner pour sa filiale Jetstar. "Il n'y a pas de modification de notre commande", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la compagnie.

Tout comme la compagnie polonaise LOT Polish Airlines, première en Europe à exploiter les Boeing 787, qui a confirmé maintenir sa commande de huit appareils.

Du côté de Boeing, pas de déclaration officielle en plus des quelques mots de Marc Birtel, l'un des porte-parole du constructeur aéronautique. "Nous allons travailler avec nos clients et les agences de régulation compétentes", a-t-il indiqué à l'AFP.

Elodie Vallerey

Opérateurs actuels du 787 Dreamliner :

All Nippon Airways (Japon) : 17 appareils en service

Japan Airlines (Japon) : 7 appareils en service

Air India (Inde) : 5 appareils en service

United Airlines (Etats-Unis) : 6 appareils en service

Qatar Airways  (Qatar) : 5 appareils en service

LOT Polish Airlines  (Poland) : 2 appareils en service

LAN Airlines  (Chile) : 3 appareils en service

Ethiopian Airlines  (Ethiopia) : 4 appareils en service

Boeing a reçu à ce jour 848 commandes pour son long-courrier 787 Dreamliner, de la part d'une cinquantaine de compagnies aériennes de par le monde. Le constructeur a procédé à 49 livraisons depuis septembre 2011. Les prochaines compagnies aériennes qui recevront leurs 787 sont Hainan Airlines (Chine), China Southern Airlines (Chine).

(source : Boeing.com)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte