Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Boehringer Ingelheim investit 65 millions d'euros à Saint-Priest dans la santé animale

, , , ,

Publié le

Le groupe de santé animale Boehringer Ingelheim va tripler sa production de vaccins inactivés sur son site lyonnais de Saint-Priest (Rhône). Principalement pour les volailles. 42 emplois seront créés par ces 65 millions d’investissement.

Boehringer Ingelheim investit 65 millions d'euros à Saint-Priest dans la santé animale
A Saint-Priest , Boehringer Ingelheim investit dans l'ancien site de Merial, l'activité santé animale de Sanofi

Boehringer Ingelheim reste fidèle à la métropole lyonnaise. Un peu plus d’un an après avoir repris les activités de santé animale de Sanofi, le groupe pharmaceutique allemand conforte son implantation à Saint-Priest (Rhône). La construction d’un nouveau bâtiment de 5 700 m² a été engagée sur le site de la Porte des Alpes.

65 millions d’euros sont investis dans ce projet dénommé F2IVE (Formulation and filling of inactivated Vaccines Extension) qui vise notamment à accroitre la production de vaccins aviaires. Ce bâtiment édifié sur trois étages comprendra une salle blanche de 1 000 m2, deux lignes de formulation, une ligne de répartition dans des flacons multi-formats et une zone de répartition dans des poches. Les premiers lots de vaccins sortiront au printemps 2020. La mise en place de cette unité de production high-tech générera la création nette de 42 emplois sur le site, essentiellement des cadres de flux et de maintenance, des techniciens de production.

Respecter l'engagement pris lors du rachat de l'activité Santé animale de Sanofi

Avec ce nouvel investissement, Boehringer Ingelheim va pouvoir accompagner la hausse de la demande de vaccins aviaires qui résulte de l’augmentation de la consommation de viande de volaille dans le monde. A terme, la capacité de production de vaccins inactivés sera multipliée par trois. Les vaccins produits à Saint-Priest seront commercialisés sur tous les marchés mondiaux, à l’exception des Etats-Unis.

Pour Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale France, "un tel investissement confirme les engagements pris lors du rachat (des activités de Sanofi en janvier 2017)", la volonté du groupe allemand de "placer la France, et notamment Lyon, au cœur de sa stratégie de croissance sur le marché de la santé animale". 350 millions d’euros ont été investis depuis 22 ans à Saint-Priest.

Boehringer Ingelheim emploie globalement 2 800 personnes en France, dont 2 300 rattachées aux activités de santé animale, 1 500 personnes sur cinq sites dans la région lyonnaise. Son chiffre d’affaires réalisé depuis la France s’élève globalement à 1 milliard d’euros dont 600 millions à l’international.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • BOEHRINGER INGELHEIM à PARIS (75013)
  • MERIAL à SAINT PRIEST (69800)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus