Boehringer Ingelheim acquiert Merial

Joachim Hasenmaier, directeur de la division Santé animale de Boehringer Ingelheim, a annoncé le 19 janvier la finalisation du processus d'acquisition de Merial. Courant 2017, le nom de Merial disparaîtra, laissant sa place à Boehringer Ingelheim Santé animale. Le laboratoire allemand, n°2 de la santé animale vise désormais la place de n°1. « Nous sommes deux entreprises complémentaires, avec une même passion pour les animaux, une même histoire d'intégrité, de qualité, de fiabilité et deux expériences couronnées de succès », estime Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé animale en France. « Nous ne sommes pas dans le schéma d'une acquisition forcée. Les deux entreprises sont en bonne santé économique et finiront probablement l'année 2016 avec une croissance double de celle marché, qui est de 5 %. Nous sommes dans une bonne position pour devenir n°1 mondiaux, ou au moins, pour être un challenger sérieux ». En 2015, Merial a réalisé 2,5 milliards d'euros de ventes nettes, soit environ le double de l'activité Santé animale Boehringer Ingelheim, avec 1,3 Mrd €. « La santé animale est un axe stratégique de développement sur le long terme pour Boehringer Ingelheim. Actuellement, notre division santé animale compte plus de 2000 salariés aux États-Unis et 400 salariés en Allemagne. Elle est plus américaine qu'allemande, contrairement à Merial qui a 2 000 salariés en France », reconnaît Joachim Hasenmaier. « Le futur pour les deux entreprises sera d'avoir une forte présence aux États-Unis, mais aussi en Europe. Nous allons notamment accroître la R&D à Lyon », prévoit-il. Actuellement, Merial effectue 61 % de ses ventes sur le marché des animaux de compagnie et 39 % sur celui de l'élevage, tandis que Boehringer Ingelheim a la proportion inverse (36 % animaux de compagnie/64 % élevage). Merial possède 15 sites de production de vaccins, contre 4 pour Boehringer, et Merial est « leader dans les médicaments antiparasitaires, un segment important qui manquait à Boehringer », estime-t-il. Le siège mondial sera situé à Ingelheim en Allemagne et l'entreprise comptera plus de 10 000 employés dans le monde. « Nous aurons un portefeuille de produits solide et plus diversifié, avec 59 % sur le marché des animaux de compagnie et 41 % sur les animaux de production », note Erick Lelouche. « L'objectif est de devenir un leader mondial de la prévention des maladies grâce aux vaccins et aux antiparasitaires ».

Eric Lambert, secrétaire général de Merial, souligne que « le groupe Boehringer Ingelheim a confirmé sa volonté de poursuivre et de maintenir les investissements à Lyon », à savoir 70 M€ pour de nouveaux bâtiments R&D sur le site de Lyon porte des Alpes, 40 millions pour le développement de biogénérateurs et 15 millions pour produire des vaccins effervescents. « Mi 2017, le site accueillera 800 collaborateurs sur plus de 14 000 m² », annonce-t-il.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS