Boehringer cède à Bayer trois actifs de santé animale aux États-Unis

Partager

Le géant allemand Bayer et Boehringer Ingelheim Vetmedica Inc. (BIVI), la division santé animale aux États-Unis de son compatriote Boehringer Ingelheim, ont annoncé la signature d'un accord selon lequel Bayer acquiert les médicaments à base de cydectine bovine et ovine de BIVI. Une fois finalisée, la transaction inclura le transfert de trois produits du portefeuille de Boehringer à base de cydectine, l'un sous forme orale, l'autre sous forme injectable et le dernier à verser (« pour-on »). Ces trois traitements dits « endectocides » sont utilisés pour détruire les parasites internes, dont le strongle digestif Ostertagia ostertagi particulièrement dévastateur, mais régulent aussi les parasites externes tels que les poux, les acariens et les psoroptes qui entraînent la gale psoroptique. Pour Bayer, cette nouvelle acquisition est stratégique, car elle renforce la position du groupe dans le domaine des parasiticides bovins aux États-Unis. « Ces produits à la cydectine sont un parfait ajout pour notre portefeuille américain », s'est réjouit Joyce Lee, présidente de l'activité santé animale de Bayer en Amérique du Nord. « Ils sont complémentaires à notre portefeuille actuel de parasiticides, propulsant la position de Bayer dans le domaine des ectoparasites en incluant désormais des endectocides ». Bayer a en outre rappelé que cette transaction était nécessaire pour que Boehringer Ingelheim puisse acquérir Mérial, la division santé animale de Sanofi, acquisition qui a été autorisée par la Commission européenne le 9 novembre dernier (CPH n°780). La cession de ces trois actifs devrait être finalisée début 2017, sous réserve de l'approbation de la Federal Trade Commission des États-Unis.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS