Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bob met les machines sur écoute

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

Bob met les machines sur écoute
La première solution de capteur intégrant l’IA.
© cRéDIT PHOTO

La maintenance prédictive, à l’ère de la concurrence manufacturière entre les pays industrialisés et ceux à faible coût, représente une source considérable de gains de productivité. Le bon fonctionnement des lignes de production, contribue à l’amélioration de la rentabilité. Selon une étude réalisée en 2017 par le cabinet Vanson Bourne, 82 % des organisations ont fait face à des temps d’arrêt imprévus de leurs machines ces trois dernières années dont 46 % sont liés à des défaillances matérielles et 40 % à un incident logiciel. Les 14 % restant étant à mettre sur le compte d’erreurs humaines. L’étude révèle aussi que ces arrêts inopinés ont duré en moyenne 4 heures et coûté 1,6million d’euros. C’est à ces pertes sèches que s’attaque Bob Assistant.

Développé conjointement par l’éditeur de logiciels B to B Cartesiam et l’acteur de services industriels en électronique et solutions connectées éolane, cet assistant de maintenance prédictive promet un passage simple, rapide et peu coûteux à l’industrie 4.0. Conçu pour analyser le fonctionnement des équipements de production et anticiper les comportements anormaux avant un dysfonctionnement, le boîtier se fixe directement sur n’importe quelle machine sans qu’aucun branchement ou câblage ne soit nécessaire. L’activité débute dès que le bouton démarrer a été pressé. L’assistant est composé de capteurs de vibrations et de températures qui, par le biais de ses algorithmes de machine learning, lui permettent de comprendre son environnement de manière autonome, de constituer son savoir de référence et, enfin, de surveiller 24 h sur 24 h le comportement de l’équipement. à la manière d’un Shazam qui identifie la musique à partir de quelques notes, Bob peut reconnaître la signature des vibrations habituelles ou anormales. C’est la première solution de capteur qui intègre l’IA et évite le transfert des données vers le cloud.

Un rapport d’activité et de santé est ensuite envoyé, à intervalles réguliers, via le protocole de communication LoRa, vers une console de supervision, une plate-forme IoT sur internet ou sur le smartphone d’un opérateur. Le fabricant met également l’accent sur la sécurité du système, puisque l’assistant ne transmet aucune donnée de production dans le cloud, juste le résultat de son analyse. L’autonomie du boîtier lui permet de fonctionner entre 4 et 7 ans suivant le nombre de communications réalisées. Robuste, résistant à la poussière et à l’humidité, Bob répond à une certification IP68. Le groupe éolane compte 3 000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 360 millions d’euros en 2017. L’éditeur Cartesiam vient quant à lui de terminer son premier exercice et réunit 10 collaborateurs. 

Principaux concurrents

  • 3DSignals (Israël)
  • Anodot (Israël)
  • IBM Watson (états-Unis)
  • Otosense (France)

Caractéristiques

  • Dimensions 75 x 50 x 22 mm
  • Poids 60 g
  • Capteur température +/- 1oC
  • Accéléromètre 6 axes et gyroscope
  • Microcontrôleur Silicon Labs Cortex-M3 EFM32
  • Mémoire Flash 256 Ko ; RAM jusqu’à 32 Ko
  • Batterie 2 600 mAh (non rechargeable)

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle