BMW veut faire de l’électrique l’étendard de son innovation

Un véhicule électrique, baptisé BMWi Next, devrait intégrer au début de la prochaine décennie des éléments de conduite autonome.

Partager


Concept BMW i8 décapotable

"Nous voulons être le leader de la mobilité individuelle premium" : tel est l’objectif affiché par Harald Krüger. Le patron de BMW qui présentait en début de semaine à Munich (Allemagne) les résultats financiers de du groupe bavarois, a esquissé les contours d’un plan stratégique baptisé "Strategy Number One > Next ". Il orientera l’action du groupe sur la période allant jusqu’à 2020-2025.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Next

Principale nouveauté, la gamme de véhicules électrique BMWi a ainsi vocation à être le support d’introduction de nouvelles technologies en matière de véhicule autonome et de connectivité. Lancée en 2013, la gamme BMWi (50 00 véhicules vendus jusqu’ici) compte actuellement deux modèles, la i3 (qui devrait être rénovée cette année avec une batterie d’une capacité de 50 % supérieure) et la i8. La gamme devrait s’enrichir d’une version roadster de la i8 en 2018. Un nouveau véhicule, baptisé BMWi Next, devrait également voir le jour au début de la prochaine décennie, concentrant des innovations en matière de conduite autonome et de connectivité.

Ces innovation ont ensuite vocation à se diffuser dans la gamme BMW, à commencer par la luxueuse série 7. Une stratégie déjà à l’oeuvre en matière de développement de l’hybride plug-in : "En 2016, le groupe disposera dans sa gamme de sept véhicules à propulsion électrique ou en combinaison d’un moteur thermique et d’un moteur électrique en plug-in hybrid", indique le groupe. BMW travaille également sur le développement de la technologie hydrogène.

La digitalisation du groupe est un des axes principaux dans la nouvelle stratégie : "C’est aujourd’hui le driver principal de la transformation de l’industrie automobile", explique Harald Krüger. Le groupe entend mettre l’accent sur la cartographie digitale de haute définition (avec le rachat il y a peu de Here, un des leaders dans ce domaine), le développement des capteurs, de la technologie du cloud et de l’intelligence artificielle.

Résultats records

Pour ses cent ans, le groupe a affiché des résultats record. Le chiffre d’affaires progresse de 14,6 % à 92,175 milliards d’euros et son profit net progresse de 10 % à 6,396 milliards d’euros. En 2015, BMW a vendu 2,247 millions de véhicules en 2015, en hausse de 6,1 %. Des ventes qui ont surtout progressé en Europe (+9,4 %) son principal marché avec un million d’unités. Le groupe devrait distribuer cette année plus de deux milliards de dividendes à ses actionnaires.

Et l’année 2016 s’annonce également bonne, indique-t-on en interne au vu des chiffres de marché en Europe sur les deux premiers mois de l’année.

Du côté des investissements, le groupe a diminué son Capex en passant en deux ans de 8,8 % à 6,4 %. Il devrait rester inférieur à 7% dans les prochaines années. Le ratio de dépense en matière de R&D suit le même chemin, passant sur deux ans de 6,3% à 5,6% : le groupe vise à l’avenir une fourchette de 5 à 5,5%.

Le développement de nouvelles solutions de propulsion susceptibles de répondre aux exigences réglementaires dans les différents pays devrait représenter la majeure partie des investissements. Le groupe développe une cinquième génération de moteurs électriques qui sera introduite à partir de 2020 dans ses véhicules.

Côté industriel, BMW termine la construction d’une usine au Mexique, et son usine-mère de Munich a profité d’une vague d’investissement de 700 millions d’euros. Le site américain, qui produit la majeure partie de la gamme X de Sport Utility Véhicules (SUV), a été agrandi, notamment dans la perspective d’un élargissement de la gamme avec le X7, annoncé récemment, qui sera présenté en 2018.

A Munich, Patrick Déniel

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS