BMW se dit à nouveau porté par des vents favorables après la crise de 2020

par Nick Carey
Partager
BMW se dit à nouveau porté par des vents favorables après la crise de 2020
BMW a déclaré jeudi être de nouveau sur la voie de la rentabilité en 2021, après s'être remis des fermetures d'usines et de la chute des ventes dues à la pandémie de coronavirus au premier semestre de l'année dernière. /Photo d'archives/REUTERS/Andreas Gebert

LONDRES (Reuters) - BMW a déclaré jeudi être de nouveau sur la voie de la rentabilité en 2021, après s'être remis des fermetures d'usines et de la chute des ventes dues à la pandémie de coronavirus au premier semestre de l'année dernière.

Le constructeur automobile allemand a déclaré qu'il proposerait cinq modèles de véhicules entièrement électriques cette année alors que, comme le reste du secteur, il s'efforce de s'adapter au durcissement des normes d'émissions de CO2 en Europe et en Chine.

Le secteur automobile s'attendait à une année désastreuse en 2020 avec la crise sanitaire mais il s'est redressé plus rapidement que prévu grâce au rebond du marché au deuxième semestre, sous l'impulsion de la Chine.

"Notre performance au cours du second semestre de l'année a démontré la force du groupe BMW(...) nous avons rapidement surmonté l'impact des fermetures d'usines et des confinements aux niveaux nationaux qui ont duré des semaines", a déclaré le président du directoire, Oliver Zipse. "Nous commençons 2021 revitalisés et portés par des vents favorables."

Les ventes annuelles de BMW en Chine ont augmenté de 7,4% par rapport à 2019, compensant en grande partie la baisse enregistrée dans d'autres régions.

Son concurrent dans le haut de gamme Daimler a également profité de la demande des consommateurs chinois et enregistré un bénéfice avant impôts sur l'ensemble de l'année.

Quant à Volkswagen, son bénéfice annuel a baissé moins que prévu, toujours sous l'impulsion des consommateurs chinois désireux de s'offrir des véhicules de la marque Audi.

BMW a déclaré qu'à l'exception du deuxième trimestre, il était resté rentable tout au long de l'année 2020.

Le constructeur bavarois a réalisé un bénéfice annuel avant impôts de 5,2 milliards d'euros, soit une baisse de près de 27% par rapport à 2019.

(Nick Carey, version française Anait Miridzhanian, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS