BMW: Perte opérationnelle plus lourde que les attentes au deuxième trimestre

FRANCFORT (Reuters) - BMW a déclaré mercredi prévoir pour l'année un résultat d'exploitation positif malgré une perte d'exploitation de 666 millions d'euros au deuxième trimestre pour cause de chute des ventes en raison de la crise sanitaire.
Partager
BMW: Perte opérationnelle plus lourde que les attentes au deuxième trimestre
BMW a déclaré mercredi prévoir pour l'année un résultat d'exploitation positif malgré une perte d'exploitation de 666 millions d'euros au deuxième trimestre pour cause de chute des ventes en raison de la crise sanitaire. /Photo d'archives/REUTERS/Andreas Gebert

Le groupe allemand a déclaré que cette prévision n'intégrait pas l'impact potentiel d'une deuxième vague épidémique due au nouveau coronavirus, ni la perspective d'une récession plus longue ou plus sévère sur ses principaux marchés.

Les livraisons de véhicules ont repris sur certains marchés comme la Chine mais ce rebond n'a pas suffi pour compenser le plongeon des ventes provoqué par la pandémie de Covid-19, a encore indiqué le constructeur des BMW, Mini et Rolls-Royce.

A la Bourse de Francfort, l’action BMW a perdu jusqu'à 3% mercredi matin, les analystes s'attendant à une moindre perte d'exploitation avant intérêts et impôts.

Cette perte de 666 millions d'euros pour le trimestre clos en juin se compare aux 2,2 milliards d'euros de bénéfice dégagés par BMW au deuxième trimestre 2019.

La marge d'exploitation de la division automobile a basculé à -10,4%, alors qu'elle était en hausse de 6,5% lors du deuxième trimestre de l'année dernière. BMW a expliqué cette chute brutale par la multiplication des investissements coûteux dans les voitures électriques.

"Maintenant, nous attendons le second semestre avec un optimisme prudent et continuons à viser une marge d'exploitation entre 0 et 3% pour la division automobile en 2020", a déclaré le président du directoire Oliver Zipse dans un communiqué.

BMW a également confirmé qu'il s'attendait à un bénéfice avant impôt en 2020 nettement inférieur à celui de 2019 et à une diminution considérable des livraisons de voitures cette année.

(Edward Taylor, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS