Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

BMW et IBM collaborent pour améliorer l’expérience de conduite grâce à Watson

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Des chercheurs de BMW vont rejoindre ceux d'IBM à Munich pour mettre à profit l'intelligence artificielle crée par le géant américain afin d'améliorer l'expérience de conduite. 

BMW et IBM collaborent pour améliorer l’expérience de conduite grâce à Watson
BMW rejoint IBM au siège mondial d'IBM Watson IoT à Munich, en Allemagne.
© IBM

BMW poursuit sa course aux véhicules intelligents. Après avoir présenté en septembre l’Open Location Platform avec Audi et Mercedes-Benz, le constructeur allemand a officialisé jeudi 15 décembre sa collaboration avec IBM pour mettre à profit les compétences de Watson, le programme informatique d'intelligence artificielle du géant américain, dans l’automobile.

Dans le cadre de ce partenariat, BMW enverra une équipe de chercheurs et d’ingénieurs au sein du siège mondial d'IBM Watson IoT à Munich, en Allemagne. Les tests réalisés en partenariat avec les développeurs, chercheurs et autres consultants d’IBM se feront sur quatre BMW i8 hybrides. Objectif : "travailler ensemble sur le rôle du système cognitif Watson dans la personnalisation de l’expérience de conduite et la création de systèmes plus intuitifs pour les conducteurs de voitures du futur de BMW" indique le géant américain IBM dans un communiqué.

"Avec ce partenariat, nos entreprises travailleront de concert pour permettre aux propriétaires de BMW de profiter des capacités d’échange et d’apprentissage de Watson, confirme Harriet Green, cheffe de la division mondiale Watson IoT d'IBM. Nos observations montrent que si la finalité du véhicule sera toujours d’être un moyen de transport individuel, l’expérience de conduite changera plus dans les dix années à venir qu’elle ne l’a jamais fait au cours de l’histoire de l’automobile".

Un projet de "long terme"

Bien que l’émergence d’un véhicule autonome reste l’objectif de long terme, les deux entreprises visent donc avant tout à créer des interfaces permettant aux conducteurs de communiquer plus naturellement avec leurs véhicules. Watson absorbera par exemple le manuel utilisateur pour permettre aux conducteurs de poser leurs questions sans être déconcentrés au volant. La solution intégrera également les données émanant de la Weather Company, rachetée par IBM en début d’année. Le système recueillera évidemment en temps réel toutes les informations sur le trafic ou l’état de la route pour faire des recommandations aux conducteurs.

Au total, IBM détaille six axes de développement distincts dans son communiqué :

- La capacité des véhicules à diagnostiquer et régler les problèmes sans le concours du propriétaire du véhicule ;

- Celle des voitures à communiquer entre elles ;

- Celle d’apprendre continuellement afin de fournir les meilleurs conseils aux automobilistes selon leurs comportements au volant ;

- De s’adapter aux préférences du conducteur, depuis la position du siège à la liste des destinations préférées du propriétaire ;

- De s’intégrer dans un monde connecté, et recueillir des informations sur le trafic ou la météo au cours du parcours ;

- Et enfin, évidemment, de passer d’une autonomie partielle à totale.

Interrogés par TechCrunch, les deux entreprises ne sont pas exprimées sur l’échéance à laquelle leurs tests communs seraient commercialisées, se contentant d’indiquer que le "projet se positionnait sur long-terme"

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle