BMW dans le collimateur d’IG Metall

Le constructeur automobile allemand est critiqué pour le recours accru aux intérimaires pour assurer sa production.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

BMW dans le collimateur d’IG Metall

Selon Horst Lischka, en charge du dossier au sein du syndicat IG Metall, près de 11 000 personnes travailleraient en interim au sein du groupe allemand. Pour ce responsable interrogé par Handelsblatt, le constructeur va trop loin.

Selon les données du syndicat, à ce chiffre viendraient s’ajouter 3 000 à 5 000 contractuels. Des données que le constructeur refuse de confirmer. Or IG Metall souligne que intérimaires et contractuels sont souvent payés moins et ont moins d’avantages que leurs collègues qui font partie du personnel fixe de l’entreprise. Le syndicat a fait de ce sujet d’égalité des salaires une priorité de son action pour 2012.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le syndicat et le constructeur sont notamment en discorde sur le site de Leipzig (est), et ont porté l'affaire devant le tribunal du travail local. BMW insiste sur la notion de flexibilité indispensable selon lui pour assurer la production. Cette déclaration intervient quelques jours avant le début des négociations salariales dans la métallurgie, qui commencent mi-mars pour 3,4 millions de salariés. Le syndicat veut insister sur une hausse des salaires pour les intérimaires dans tous les secteurs.

La fédération des employeurs a réagi en soulignant qu’elle ne plierait pas. Sur le cas particulier de BMW, le patron de la fédération Martin Kannegiesser explique "que les cas particuliers doivent être traités comme des cas particuliers et qu’il est faux d'en déduire que c'est une tendance, et qu'il faut régler cela pour toute la branche".


Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS