Blue Origin conteste le contrat remporté par SpaceX pour aller sur la Lune

Blue Origin conteste la décision de la NASA qui a choisi SpaceX pour signer le retour des États-Unis sur la Lune. La société du milliardaire Jeff Bezos a déposé une plainte pour dénoncer les conditions de l'appel d'offres.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Blue Origin conteste le contrat remporté par SpaceX pour aller sur la Lune
Blue Origin a été fondé en 2000 par le milliardaire américain Jeff Bezos. /Photo d'archives/REUTERS/Isaiah J. Downing

Blue Origin digère mal le dernier coup d'éclat de son rival SpaceX. Mi-avril, la NASA avait sélectionné la firme fondée par Elon Musk pour développer le vaisseau destiné à emmener des astronautes américains sur la Lune dès 2024. Lundi 26 avril, Blue Origin a formellement contesté ce contrat à 2,9 milliards de dollars (environ 2,4 milliards d'euros).

Derrière le contrat, un projet de mission lunaire historique

Blue Origin, une société spatiale fondée par le milliardaire Jeff Bezos, a indiqué avoir déposé une plainte auprès du Bureau de responsabilité gouvernemental, accusant la NASA d'avoir modifié au dernier moment les conditions de l'appel d'offres. Blue Origin s'était associé pour le projet à Lockheed Martin, Northrop Grumman Corp et Draper. De son côté, SpaceX s'était porté candidat seul. L'entreprise d'Elon Musk a malgré tout séduit l'agence spatiale américaine grâce à une proposition moins coûteuse et présentant une importante capacité de fret.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

À travers cet appel d'offres, Blue Origin et SpaceX s'affrontent pour pouvoir participer à une mission historique. Le projet tant convoité vise à transporter des astronautes sur la Lune pour la première fois depuis 1972. Le patron de SpaceX a réagi à la polémique à sa manière sur Twitter... Avec un sarcasme à connotation sexuelle, Elon Musk a rappelé que les fusées de Blue Origin n'avaient pas encore atteint l'orbite terrestre, contrairement à celles de SpaceX.

A LIRE AUSSI

Avec Reuters (Kanishka Singh à Bangalore et Eric Johnson à Seattle ; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS