Quotidien des Usines

Blocage de l'usine Aspocomp contre le licenciement de 210 salariés à Evreux

Publié le

Social

 

Depuis le jeudi 15 novembre à 16 heures, les magasins d'expédition de l'usine Aspocomp d'Evreux (Eure, 549 salariés), spécialisée dans la fabrication de circuits imprimés multicouches HDI, principalement à destination de la téléphonie mobile, sont bloqués par l'ensemble du personnel qui a cessé le travail. Ce mouvement spontané s'est créé à l'occasion d'une suspension des négociations en cours dans l'après-midi concernant la suppression annoncée par la direction de 210 postes à la fin de l'année. Les salariés, qui souhaitent voir diminuer au maximum le nombre de licenciements sont déterminés à interdire tout mouvement de marchandises dans l'usine, qui travaille en flux continu, au moins jusqu'au 3 décembre prochain, date fixée pour un nouveau comité d'entreprise durant lequel les conditions des licenciements doivent être examinées. Ceux-ci sont dus à la délocalisation programmée début 2 001 en Thaïlande de certaines productions du site ébroïcien. Le finlandais Aspocomp avait racheté et modernisé en 1999 l'ancien site Philips Circuits Imprimés d'Evreux.

Patrick Bottois.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte